Partagez | 
 

 Murakami Motoo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


Nombre de messages : 3388
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Murakami Motoo   Jeu 23 Juin 2011 - 23:12

Murakami Motoo



© Heavenly Dream

__________________________________________

▬ age : 34 ans
▬ orientation : bisexuel
▬ métier : Scientifique
▬ maitre de : Fujita Kaiin
▬ votre fiche; la fiche du scientifique


    Imbu de lui même, sûr de lui, froid au premier abord, très sérieux... qui sait ce qui se cache sous cette carapace ?
    Blond, un regard doré, il ne fait pas du tout son âge. De nombreux tatouages... dont il ne vous parlera probablement pas !



Dernière édition par Murakami Motoo le Jeu 23 Juin 2011 - 23:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Nombre de messages : 3388
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: Murakami Motoo   Jeu 23 Juin 2011 - 23:12

__________________________________________

~ I Search !

    Proposez ! Je suis ouvert à tout !


    __________________________________________

    ~ I know You ♥

    Nom && Prénom
    Type de lien
      Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~

    Nom && Prénom
    Type de lien
      Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~ Description du lien ~

    __________________________________________



Dernière édition par Murakami Motoo le Lun 4 Fév 2013 - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Nombre de messages : 3388
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: Murakami Motoo   Jeu 23 Juin 2011 - 23:16

~ Mes RPs ♠

• RPs en cours



• RPs finis



• RPs abandonnés



Dernière édition par Murakami Motoo le Lun 4 Fév 2013 - 10:33, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Nombre de messages : 3388
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: Murakami Motoo   Jeu 23 Juin 2011 - 23:17

Journal de Motoo Murakami


22 juillet 2042
Nekos rebelles, nekos errants. Un problème national et gênant.
Malgré les efforts de la fourrière, leur population semble ne faire que croître. L'état ne semble pas encore prendre conscience de l'impact que cela pourrait avoir, que ce soit politiquement, économiquement, mais surtout en terme de problèmes sanitaires.

En effet, bien qu'hybrides, les gènes qu'ils partagent avec l'espèce humaine les rendent sensibles à bon nombre de maladies. Les conditions d'hygiène dans lesquels vivent la plupart de ces nekos, sans les soins, ni les vaccins obligatoires en font un terrain favorable à un début d'épidémie. Les recherches qui ont pu être menées, semblent même prouver que pour certaines maladies, certes rares, les nekos s'avèrent plus sensibles.
Si une épidémie venait à naître dans les lieux où se réunissent ces hybrides, il ne faudrait pas longtemps pour que les humains soient touchés également.

J'ai alerté le ministre des hybridations et de la gestion des hybrides via une lettre. J'espère qu'il prendra la mesure du danger que ces nekos représentent.

27 octobre 2042
Je n'ai toujours pas obtenu de réponse du ministre des hybridations et de la gestion des hybrides. Toutes mes tentatives pour le rencontrer ont échouées. Soit ils n'ont pas consciences des dangers, soit ils préfèrent éluder le problème et éviter que cette information ne s'ébruite.

A défaut de réussir à alerter l'État et ses responsables, j'ai pris la décision d'en parler ouvertement à mes collègues lors de conférences. Je pense aussi préparer un dossier pour le transmettre à la presse. L'opinion publique forcera peut-être le ministre à accepter une entrevue et à mettre en place un travail de recherches pour permettre la correction de ce problème.

15 décembre 2042
Les différents journaux ont refusés de publier des articles à propos du risque épidémiologique que représentent les nekos. Cela risquerait d'impacter le commerce lié à ce nouvel objet de consommation. Il est vrai que l'économie qui s'est développée autour des hybrides pèse maintenant un poids considérable dans l'économie du pays et sa chute risquerait d'entrainer le pays dans une véritable crise. Je reste cependant convaincu que le risque d'épidémies reste bien plus important.

Heureusement, le ministre a fini par accepter de me rencontrer. Probablement que les conférences et les demandes de publication ont fini par le décider. Aucune date n'a encore été précisée, j'espère simplement qu'il ne fera pas trainé ce dossier crucial.

31 mai 2043
Après de longs mois d'attente pendant lequel j'ai peaufiné au maximum mon dossier, le ministre a accepté de me recevoir aujourd'hui.
Plus que le problème sanitaire, ce sont les problèmes politiques qui semblent animer leur désir de réagir. En effet, la prolifération des nekos posent des problèmes d'images. Nekos mendiant dans les rues, vols, agressions. Il y a 2 semaines, une animalerie a été attaquée par une bande d'hybrides sauvages. Ils ont fait de nombreux dégâts et même quelques blessés. Je suis assez satisfait que ces problèmes les fassent enfin réagir.

Des projets de recherches devraient être lancés prochainement.



19 décembre 2043
Les projets de recherches sont enfin lancés !
Le premier consiste à explorer le risque d'épidémies dont les nekos pourraient être la source et de rechercher un moyen de lutter contre.
Le second consiste à trouver un moyen d'éliminer purement et simplement les nekos. La première piste sera une arme biologique. Il nous faudra trouver quelque chose qui ne mettra aucun humain en danger, ainsi qu'un vaccin, voir un antidote, pour ne pas éliminer les hybrides apprivoisés.

J'ai été affecté au second projet. Malgré quelques réticences, le ministre a su me convaincre. En cas de problèmes, cela sera la seule solution qui restera. Elle permettra également d'empêcher une rébellion de la part des nekos.


22 juin 2044
Le projet s'avère aussi complexe que je m'y attendais. Bien que génétiquement différent, les nekos partagent avec nous suffisamment de similitudes pour rendre la création d'un virus très difficile. Je crains qu'il nous faille plusieurs années avant de ne serait-ce que commencer à trouver une piste.

En attendant, nous ne pouvons compter que sur la fourrière. Leurs moyens ont été augmentés, ce qui leur permet de réguler la population un peu plus efficacement.

(…)

10 janvier 2049
Je pense enfin tenir une piste !
Un virus que nous avons modifié a commencé à donner des résultats très intéressants sur certains nekos ! Il est totalement inoffensifs pour les humains !
Quelques améliorations seront encore nécessaires et il nous faudra encore nous assurer qu'une mutation de ce virus ne le rendra pas dangereux pour les humains. Il faudra également travailler sur un vaccin.

Mais il s'agit d'une grande avancée que nous allons fêter ce soir !

(…)

1 mai 2052
Voilà plus de trois ans que nous travaillons sur le virus. Je ne suis pas entièrement satisfait par les résultats. L'évolution de la maladie reste très lente. Nous essayons d'améliorer ce point, mais les résultats tardent à arriver.

Voici quelques notes sur l'évolution de la maladie.

1ère phase : Émotivités
Quelques jours après l'exposition au virus, les cobayes présentent une émotivité très instable. Jalousie démesurée, colère incontrôlable, désespoir profond... Ils peuvent passer d'une joie expansive aux larmes.
Cette phase semble avoir une durée très variable en fonction des spécimens. De quelques jours à plusieurs semaines. La moyenne semble cependant être de approximativement 3 semaines.

2e phase : Comportement violent
La deuxième phase est relativement facile à reconnaître chez la majorité des sujets. Les sujets semblent être pris d'une colère violente et durable. Ils deviennent d'une violence indescriptible. Il a été difficile pour les scientifiques de les étudier durant cette période. Les cobayes n'hésitent en effet pas à s'attaquer à eux.
Le spécimen 6B, une femelle très docile, obéissante et douce, a presque failli tuer l'un de mes assistants.
Cette phase ne semble heureusement pas durer plus d'une semaine.

3e phase : Comportement angoissé et paranoïaque
Lors de cette troisième phase, les sujets observés semblent particulièrement angoissés. Ils leur arrivent d'être très méfiant et ils s'effraient pour des raisons qui nous échappent. Le spécimen 8H est décédé après une crise d'angoisse sévère dont nous n'avons pas réussi à déterminer la cause.
Cette phase a été très complexe à analyser. D'autres spécimens sont décédés suite à des réactions à des peurs intenses. Ces résultats semblent cependant peu significatifs, à ce stade, la maladie est encore très peu mortelle.
Cette troisième phase semble durer une semaine en moyenne, même si l'on a pu observer que chez certains spécimens cette phase pouvait être plus longue.

4e phase : La maladie
Ce n'est qu'au bout de plusieurs semaines que les symptômes de la maladie deviennent plus physiques. On observe de nombreux symptômes : fatigue plus ou moins sérieuse, fièvre, courbatures, nausées, vomissements...
Cette phase a une durée beaucoup trop variable. Certains nekos sont décédés au bout de quelques jours à peine après les premières apparitions de ces symptômes, mais certains spécimens ayant contractés la maladie lors des débuts de nos tests en 2046 sont encore vivants.

Nous n'avons pour le moment observé aucune amélioration, même chez les sujets encore vivants. La maladie semble mener inéluctablement à la mort. Cependant, la maladie a une évolution très longue. Nous cherchons actuellement un moyen d'accélérer l'ensemble des phases de la maladie. Le but est de réussir à la rendre foudroyante.
J'en viens cependant à me demander si nous ne devrions pas abandonner cette piste...

1 avril 2053
Ce n'est pas un poisson d'avril. Pourtant, nous l'aurions tous souhaité.
Ce matin l'un des gardiens a trouvé la porte du laboratoire ouverte et a retrouvé le corps ensanglanté d'une jeune assistante Yui Mitsuii.
Le spécimen 57V a disparu. Il était hier encore dans la phase 1 de la maladie. Je soupçonne Yui de l'avoir pris en pitié et d'avoir ouvert sa cage. Elle était encore trop sensible pour travailler dans ce laboratoire... Nous craignons que le spécimen 57V soit passé dans la phase 2 de la maladie.

Sa disparation est un véritable drame... Tous les moyens ont été mis en place pour le retrouver au plus vite, mais nous risquons de voir apparaître une épidémie chez les nekos... Nous n'avons encore terminé ni l'antidote, ni le vaccin...

4 avril 2053
Nous avons retrouvé le spécimen 57V. Il avait été amené dans une animalerie du centre de Tokyo. Je ne comprends pas que la fourrière ne nous ait pas prévenue...
Nous avons récupéré l'ensemble des nekos de l'animalerie et avons récupéré les adresses des gens ayant acheté un neko durant ce court laps de temps. Il ne nous est cependant pas possible d'identifier les propriétaires qui seraient passés dans l'animalerie avec leur neko pour un autre achat. Nous ignorons également quels ont été les contacts qu'a eu le sujet 57V avant que la fourrière ne l'arrête.

Je suis certain que nous recevrons bientôt des échos de la maladie en dehors de nos laboratoires...

19 avril 2053
Comme je l'avais prédit, nous avons reçu des informations nous confirmant la propagation de la maladie en dehors de nos laboratoires.
Le ministre des hybridations et de la gestion des hybrides a rejeté la solution d'euthanasie des nekos soupçonnés d'être atteints, cela provoquerait un trop gros scandale.
Nous hésitons à la mise en place d'une procédure de vaccination. Le vaccin n'est pas prêt, il n'est efficace que dans 50% des cas. Dans 30% des cas, le sujet vacciné déclare la maladie... Nous n'avons encore trouvé aucun moyen efficace de soigner la maladie...

Toutes nos recherches ont été mises en attente. Nous nous concentrons sur les moyens de lutter contre la maladie...



Dernière édition par Murakami Motoo le Mer 8 Oct 2014 - 16:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Nombre de messages : 3388
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: Murakami Motoo   Jeu 23 Juin 2011 - 23:18

25 novembre 2053
Voilà 6 mois que le virus s'est retrouvé dans la nature et les recherches n'avancent guère... Aucun des vaccins testés ne s'est montré réellement efficaces, sans compter que nous ignorons combien de temps un vaccin sera actif et que nous n'avons guère le temps pour le vérifier.
La prolifération du virus est difficile à suivre : malheureusement, et heureusement en même temps, la majorité des propriétaires de nekos et des vétérinaires passent les symptômes sur d'autres causes, le plus souvent psychologiques. Cependant, nous manquons du coup cruellement d'informations et peinons à récupérer les spécimens atteints...

30 novembre 2053
Je viens d'avertir le conseil du laboratoire que je ne travaillerais plus sur le virus. C'est inutile, il faut une solution rapidement avant de pouvoir nous concentrer sur une solution à long terme.
Le ministère ne voulant pas prendre les mesures radicales qui s'imposent, la seule solution est de trouver un traitement efficace, et surtout rapidement.
Le conseil n'a rien dit. En vérité... Je ne leur ai pas donné l'occasion de répondre.

3 janvier 2054
Un mois passé en dehors du laboratoire, à présenter le problème à tel ou tel grand penseur des ministères. A se demander comment ils sont arrivés là... incapable non seulement de comprendre qu'une solution radicale serait la solution à notre problème, mais également que l'élaboration d'un remède ne se fera pas par magie.
Aucune avancée... Evidemment.

13 février 2054
Le ministère a enfin semblé considéré qu'il fallait agir ! Une grande campagne de chasse aux nekos a été lancé, des nekos hunters ont été engagé. Cela va beaucoup nous aider.
En parallèle, ils étouffent l'affaire, récupèrent, dans la mesure du possible, les nekos malades ou morts de manière inexpliqués avant que des examens poussés ne puissent être effectués.

Il ne reste plus qu'un succès dans les recherches et tout sera parfait...

28 mai 2054
Les nouveaux éléments apportaient nous ont permis d'estimer à approximativement 25% la population des nekos touchés. Ces chiffres sont cependant biaisés. Les grandes industries ne sont pas suffisamment attentives à leurs nekos pour que l'information remontent jusqu'à nous, sauf lorsqu'une population importante est touché. Pire : nous ignorons complètement le nombre de nekos errants touchés. Ces chiffres sont une base, mais restent malheureusement très peu fiable.

3 juillet 2054
Nous savons que la maladie se transmet principalement à la façon de la grippe, même si des transmissions plus directes, notamment par transfusion sanguine, semblent "aider" la maladie.
Nous savons que la maladie touche les centres hormonaux et nerveux, cependant, aucun traitement hormonal ne semble soigner la maladie. Ces traitements nous ont permis de traiter les symptômes. Cependant, cela ne fait en réalité que les masquer, n'empêchant nullement l'évolution de la maladie...
Nous ne savons toujours pas comment la traiter..

25 septembre 2054
Rien. Rien du tout. Aucune avancée. Désespérant.

13 octobre 2054
"Victoire, le vaccin fonctionne !"
Dommage que les effets secondaires aient entrainés la mort de la totalité des spécimens du test. J'aurais pour une fois été ravi de féliciter un collègue.

30 novembre 2054
Nous tenons une piste. Je ne m'emballe pas, trop peu d'éléments encore...

7 janvier 2055
La police s'intéresse au décès des nekos et enquête. Pathétique : leurs supérieurs ne leur donnent pas toutes les cartes. Mais cela me permettra peut-être de réunir plus d'informations !

14 janvier 2055
Le médicament C53 fonctionne !
Certes, il ne fait pour le moment que freiner temporairement la maladie qui reprend rapidement à l'arrêt du traitement.
Il présente malheureusement des inconvénients importants :
- une très forte dépendance, induisant un état de manque important
- chez certains sujets, on observe des symptômes neurologiques, notamment des crises d'épilepsies. Pour le moment, nous n'avons pu estimer l'importance de cet effet secondaire au vu du nombre de sujets. Nous n'avons pas non plus pu vérifié si un lien existait entre cet effet secondaire et l'avancée de la maladie.

J'ai transmis les nouvelles données au ministère.

25 mars 2055
Les politiciens ne sont pas des gens pressés... Nous venons de recevoir une réponse du ministère, enfin. Ils refusent de distribuer le médicament, sous prétexte que les effets secondaires sont trop importants et que nous ne connaissons pas bien les implications. J'aurais compris cette réaction s'ils avaient été question d'être humain et pas simplement d'hybrides...
Nous essayons de réunir un maximum de nekos infectés pour la suite des tests... cela ne s'avère pas aussi simple que nous l'avions imaginé au préalable. Nous avons même fini par infecter volontairement des nekos sains achetés directement dans les laboratoires où ils ont été créés... Tout ça parce que les gens pensent qu'il ne s'agit que d'une grosse grippe...

1 avril 2055
Si c'est un poisson d'avril, il n'est pas amusant.
Un contact m'a affirmé avoir observé un cas de la maladie sur un être humain. Impossible à vérifier, nous ne parvenons pas à retrouver cette personne...
Nous vérifions encore plus attentivement toutes les mutations du virus, même si nous espérons à un canular... Malheureusement, il s'agit d'un contact de confiance... J'espère simplement qu'il se soit trompé.

12 avril 2055
Il manque des médicaments dans le stock. Ma secrétaire me dit qu'il doit s'agir d'une erreur dans les chiffres, mais je trouve tout cela bien étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Murakami Motoo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Murakami Motoo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chambre Naba Chizuru et Murakami Natsuma
» Natsumi Murakami
» Shuisseki bangou no uta ^^
» Murakami Tensa (En cours)
» Murakami Seishiro -- If I close my eyes, I can see you in the darkness.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty Neko :: 
Administratif
 :: Bureau de gestion des populations :: Fiches de personnages
-