Partagez | 
 

 [VOL A1] - [SPEED-EVENT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Dim 20 Avr 2014 - 0:11


Vol A1
"Madame, Monsieur bonjour, mon nom est Amato, votre chef de cabine. Le commandant de bord Monsieur Takami et l'ensemble de l'équipage ont le plaisir de vous accueillir à bord de cet Airbus 6500 de PN in Air

Nous nous assurons de votre sécurité et de votre confort durant ce vol à destination des Iles Paradisiaques.
Veuillez attacher et ajuster votre ceinture de sécurité.
Nous vous souhaitons un très bon voyage.

Nous vous informons que les bagages à main doivent être placés dans les coffres ou sous les sièges devant vous.
Les portes et issues doivent être dégagées de tout bagages.

Les démonstrations de sécurité vont vous êtres présentées, accordez nous quelques instants d'attention, merci.
Les consignes que nous allons vous présenter concernent votre sécurité à bord, merci de nous accorder votre attention.

Vos bagages doivent être placés sous les sièges devant vous ou dans les coffres.
A chaque fois que ce signal est allumé, vous devez attacher votre ceinture et pour votre sécurité la maintenir attachée lorsque vous êtes assis.
Pour détacher votre ceinture, soulevez la partie supérieure de la boucle.

En cas de dépressurisation, un masque d'oxygène tombera automatiquement à votre portée.
Tirez sur le masque pour libérer l'oxygène. Placez le sur votre visage. Une fois votre masque ajusté, il vous est possible d'aider d'autres personnes.
En cas d'évacuation, un panneau lumineux "Exit" vous permet de localiser l'issue la plus proche de votre siège. Les issues de secours sont situées de chaque côté de la cabine, à l'avant, au centre, à l'arrière.

Pour évacuer l'avion, suivez le marquage lumineux. Les issues seront ouvertes par l'équipage.
Les toboggans se déploient automatiquement.

Nous vous souhaitons un bon vol sur PN in Air."




Direction les Iles paradisiaques. La mer bleue à perte de vue, les poissons exotiques, les coraux colorés, l'Hotel tout confort avec sa piscine à vagues, ses palmiers. Vous en rêviez, maintenant... vous voilà en train de décoller vers ce petit paradis !

Vous êtes l'heureux bénéficiaire d'un billet généreusement offert par PN in Air et Neko Paradise pour vous aider à vous remettre du choc des évènements dramatiques du Tsubasa ? Ou bien peut-être avez vous acheté votre billet première classe tout simplement ?

Profitez de tout le confort de première classe ! De grands sièges confortables massants vous attendent. Des rafraichissements, ainsi qu'un repas gastronomiques vous seront proposés pendant le voyage. N'hésitez pas à appeler l'hôtesse qui se fera un plaisir de répondre à vos besoins !

Vous vous êtes contentez de prendre un vol en seconde classe ?
Installez vous sur votre siège, un peu exigu. Aucun repas, ni boisson ne vous serons proposé. Si vous avez acheté une place pour votre neko, il pourra s'installer a la place qui lui aura été attribué. Dans le cas contraire, vous avez payé le supplément neko qui lui permet de profiter de l'espace neko, simple espace vide peu étendu.

Dans tous les cas : bon voyage ! Les iles paradisiaques vous attendent !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Mer 23 Avr 2014 - 15:43

    Qui l'eut cru? Mh? Qui l'eut cru, que moi, Joshua Norris, me trouverait dans un sublime avion et en première classe? Ça ferait bien les pieds à ma génitrice d'entendre ça tient! Elle qui rêvait tant d'aller faire un tour dans ces îles paradisiaques... TOO BAD. Je méritais d'être là! J'avais failli y laisser ma peau! Ou au moins une fesse...

    WHATEVER

    J'étais assis confortablement dans mon siège, côté hublot. L'espace première classe était parfait. Par là j'entends suffisamment large pour que ma graisse n'empiète pas sur le siège à mes côtés, que de délicieux anges allaient passer de temps à autre pour nous proposer boissons et repas... Cependant, pour que ce voyage soit tout à fait parfait, je rêvais en secret de retrouver la petite blonde et sa neko, rencontrées dans ce qui sont désormais les ruines du Tsubasa Palace. Mais surtout, le bel éphèbe qui m'avait sauvé... Sir Murakami Motoo...
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Masculin

Nombre de messages : 2971

MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Mer 23 Avr 2014 - 20:53

Aaaah ! Dans l'avion !

Emmett se sentait l'âme d'un conquérant en s’engouffrant à bord du vol en première classe à destination de ces fabuleuses nouvelles îles achetées par le gouvernement nippon. Il entendrait presque une musque épique... Ah non, effectivement il l'entend, elle provient de son MP3 !

Enfin de l'exotisme et de l'aventure !
La plage, les cocktails et les jolies donzelles en bikini !
La perfection....

Enfin... tout serait parfait sans cet affreux et désagréable plâtre lui entourant le bras (Dieu merci, le gauche !). Eh oui, notre cher chasseur d'hybrides ne s'est pas sorti indemne de l'attentat au Tsubasa Palace : trop près du bâtiment lorsque celui-ci explosa, notre homme fut violemment projeté au sol, atterrissant sur son bras dans un craquement sourd et douloureux.

Heureusement l'infirmière qui s'était chargée de ses soins à l'hôpital était doté d'un physique si avantageux que... oh mais trêve de tergiversations ! Emmett est dans l'avion, et il cherche sa place du regard. Oh non, pas à coté du gros là, pitié... Un rapide regard sur le billet gratis... Oh non ! Enfer et damnation ! Pas à coté du gros !

Désappointé, le british se retourna brusquement - sans nullement prendre garde aux suivants qu'il pourrait gêner - afin de chercher du regard une hôtesse. On peut changer de place, pretty please ?

_________________
RP en cours:
 

Chibi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Mer 23 Avr 2014 - 20:59


"Pas un vieux pervers... Pitié"


Riva soupira en montant dans le superbe avion. Oh bien sûr, ça lui faisait plaisir d'avoir un dédommagement par rapport à l'explosion du Tsubasa Palace mais seule... Ca risquait fort d'être bien ennuyeux. En espérant que l'avion n'explose pas lui non plus. Ce serait vraiment cool, je tiens à mon intégrité... Au moins, c'était luxueux et elle était placée en première classe. Perfect !

En s'installant, elle observa de ses yeux océan les passagers déjà à bord. Ils étaient pour la plupart des gens "du peuple". Des gens normaux, et elle appréciait ça. Il n'y aurait sûrement pas que des imbéciles de la haute, c'était rassurant. Elle rangea ses bagages sous son siège et s'enfonça dans l'assise moelleuse et douce. L'Ecossaise était plus qu'impatiente de commencer ce petit voyage et regarda le tarmac par le hublot, puisqu'elle avait exigé d'être côté fenêtre. Qui serait la personne à côté d'elle durant le vol ? J'espère que ce ne sera pas un vieux pervers lourdingue...

© Dragounours Rose

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Mar 29 Avr 2014 - 10:22

    Je trépignais d'impatience sur mon siège. Je n'avais, en effet, pas pris l'avion depuis mes dix-sept ans, lorsque j'avais fuis mon passé en Amérique pour venir au Japon. Je regardais à travers mon hublot, excité à l'idée de décoller dans quelques instants. Puis je tournais le regard et apercevait un homme non loin qui semblait chercher quelqu'un ou quelque chose du regard. Je me levais avec difficulté et jetait un coup d’œil par dessus son épaule sur son billet.

    YEEEEEEEEEEEAH

    Je souriais à pleines dents. J'avais un voisin!

    "Bonjour, Sir! Votre place se trouve juste ici, à côté de la mienne! Prenez place, prenez place! Enchanté de faire votre connaissance, Joshua Norris! Pour vous servir!"


    Debout, j'avais une vue sur toutes les petites têtes déjà assises dans l'appareil et semblait reconnaître une figure familière.

    "Dame journaliste? Est-ce bien vous? Je suis heureux de vous savoir en pleine santé!"
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Masculin

Nombre de messages : 2971

MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Mar 29 Avr 2014 - 20:20

Fermement décidé à changer de place, Emmett héla non sans gène une hôtesse (la plus belle, ce la va sans dire !). Sauf qu'au même moment, le gros bonhomme à l'odeur étrange l'apostropha. Damned ! Il savait, le démon ! Il l'avait repéré et le tenait maintenant entre ses griffes huileuses !

Glacial, le jeune bristish se retourna avec une lenteur calculée, avant de dévisager son voisin en arquant les sourcils dans une mimique on ne peut plus méprisante. Méditant sur la manière la plus mesquine de l'envoyer bouler, il en oublia la belle hôtesse qui s'était approchée. Celle-ci lui confirma, tellement sûre d'elle, qu'il devait s'asseoir ici, que l'emplacement avait été choisi avec soin, en étudiant les profils des invités. Mister Salinger et Mister Norris serait sans nul doute ravis de voyager côte à côte ! Après tout, ils partageaient une langue commune ainsi qu'une certaine culture !

On entendait presque Emmett grincer des dents.

" Je suis certain que ce... monsieur n'est même pas un citoyen de la Couronne ! "
s'indigna t-il.

Mis ses protestations demeurèrent vaines, l'hôtesse se contentant de s'incliner bas plusieurs fois en s'excusant mais néanmoins en le poussant gentiment vers le siège.

La sublime vision qui l'empêcha de provoquer un scandale (et de continuer à gêner tout le monde !) fut provoquée grâce à son gras voisin : la journaliste aux cheveux teints ! Immédiatement, le chasseur la gratifia d'un large sourire en lui faisant un sympathique signe de la main. Comme elle était assise juste derrière, Emmett pris de suite place sur son siège.

" Pardon de n'être pas revenu vous dire au revoir, mais une bombe m'en a empêché. "

Il désigna son bras tout emplâtré.

" Ensuite, eh bien, on m'a conduit à l'hôpital ! "

_________________
RP en cours:
 

Chibi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Mar 29 Avr 2014 - 22:06


"Un neko hunter, pourquoi pas ?"


La dernière fois que Riva avait pris l'avion, c'était pour retourner en Ecosse, pour assister son père dans ses derniers jours, puis pour revenir à Tokyo. Ces temps étaient déjà bien lointains, il lui semblait. Elle expira doucement, créant un halo de buée sur le hublot froid. Elle ne put s'empêcher d'y dessiner un petit sourire, sous le regard intrigué des passagers attendant de monter à bord. Je suis une gamine, so fxck off.

Elle ne prêta pas attention à la petite tempête qui se passait devant elle, deux voix d'homme plus celle de l'hôtesse qui l'avait accueillie de suite, jusqu'à ce qu'on l'interpelle elle. Dame journaliste ? C'était le gros homme qui l'avait abordée avant l'explosion, qui semblait se prendre pour un chevalier.

« Bonjour monsieur ! » C'est alors que l'autre homme se retourna, faisant sourire un peu plus Riva. « Monsieur Salinger... Abandonner une lady ainsi, c'est très malpoli, vous saviez ? Mais on avait tous une bonne excuse. »

Elle se leva de son siège confortable, se tapant la tête au porte-bagages au-dessus d'elle au passage et vint les saluer. Peu de personnes étaient arrivées en première classe, de toute façon. Comprenant l'embrouille d'il y avait quelques secondes, elle se pencha vers le neko hunter et lui chuchota quelques mots.

« Si je peux vous sauver, il y a une place à côté de moi... Je parle anglais aussi, après tout, malgré mon accent de barbare écossaise. »

Sans plus de manière, la jeune femme retourna à son siège, faisant un petit sourire au fameux mister Norris, selon l'hôtesse, et tenta d'effacer une petite tâche sur sa tenue steampunk. Ca doit leur faire drôle de me voir ainsi...

© Dragounours Rose

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Dim 11 Mai 2014 - 17:36


Je ne sais pas ce que je fous là. J'ai l'air con, les mains dans les poches, j'ai l'air d'un pingouin violet ou du Joker. Je ne suis pas entièrement convaincu par la tenue choisie par mon "conjoint". Je ne suis pas non plus convaincu par cette histoire d'amnésie. Un smoking violet... Et une cravate tapissée de lapins à la tête de psychopathes qui me narguent. J'ai presque peur, j'étouffe. J'ai l'impression que mon crâne ne va tarder à exploser, seul le bandeau entourant ma boîte crânienne me permet de maintenir une pression sanguine décente.
Je soupire agacé en passant la porte de l'avion. C'était le seul moyen que j'avais trouvé de le fuir. A la réception du courrier me proposant un voyage offert suite à une soit-disant explosion j'étais resté dubitatif, pensant à une arnaque. Cependant en entendant la voix suavement criarde de ma "douce moitié", mes dents grincent presque rien qu'en y pensant, tous mes doutes se dissipèrent et j'avais sauté sur l'occasion.

J'aurais préféré rester chez moi. Mais depuis que j'avais ouvert les yeux à l’hôpital je m'étais retrouvé affublé d'une étrange créature à poil roux, bavant et hurlant qu'elle aurait du être avec moi. Une jolie infirmière aurait été de meilleure compagnie, et aurait évité de me vriller les tympans. D'après ses dires j'aurais participé à la loterie pour nous avoir le voyage de lune de miel dont elle, ou il... je n'ai toujours pas compris ce que c'était, rêvait et que nous n'avions pu avoir par faute de moyens. Au vu de l'appartement je me pose encore des questions mais soit. Et il y aurait eu une bombe qui m'aurait valut quelques contusions et des examens...
Je ne sais pas trop quoi penser de cette histoire et m'en fou au final, perdre la mémoire n'est pas une nouvelle pour moi. Mon regard croise celui d'un lapin. Ça c'est nouveau par contre. C'était la condition que mon "femme" m'avait imposé pour me laisser partir sans "elui". Tout à un prix je suppose.

Une femme en uniforme m'agresse d'un sourire trop brillant avant de m'installer à la place que l'on m'avait attribuée "selon mon profil". Je me demande encore quel est le rapport avec mon visage. Sans prendre la peine d'observer les présents ni de m’intéresser à ce qui se dit, encore moins de saluer, je m'empresse de me libérer de l'affreuse corde que mon époux m'avait mis au cou de même que la veste violette.
Une fois débarrassé je m'engouffre dans mon siège en soupirant de soulagement. Enfin tranquille. Je passe un regard rapide sur les présents en priant pour que mon voisin ne soit pas trop pénible. Mais au vu de ma veine j'ai un sérieux doute.
----------------------------------------------------------------------------------------------

Hrp: Ya que des anglophones et aucun jap dans ce vol xD


Dernière édition par Devon C. Blake le Dim 11 Mai 2014 - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Dim 11 Mai 2014 - 18:12

Tout fonctionnait à merveille. Phil' avait trouvé le journal de Devon, il avait récupéré tous les éléments dont il avait besoin pour cerner et ferrer la blondinette. Bien entendu, cette histoire d'explosion qui avait causé purement et simplement une amnésie qui lui laissait tout le champ libre pour jouer le squatteur dans la vie de sa cible, sans même qu'il en ait conscience.
Débarquement à l'hôpital. Il avait hésité à ramener une fanfare mais non, il s'était contenté de son déguisement de soubrette. Le mélodrame était prêt. Attention... 3... 2... 1... CHUTES DU NIAGARA ! Les grandes eaux... Que c'était beau... Phil' regrettait juste de ne pas avoir mis du mascara, ça fait toujours plus impressionnant.
Il nota sur son carnet japonais cette remarque pour plus tard, c'était un échec stratégique majeur ! Bon, ça n'avait rien changé, mais quand même !
Il avait refait toute la garde-robe de la blondinette, ayant effectué quelques... "modifications" dans l'appartement de celui-ci, ramenant à son "mari" un smoking du meilleur goût : Violet criard, bien fluo comme il faut, et une splendide cravate rose bugs bunny. Magnifique.
Phil' avait préparé minutieusement ses plans, prétextant un voyage en avion que Devon avait reçu en dédommagement de l'explosion, qui lui permettrait de s'isoler, le british avait bien omis de lui signaler qu'il en serait. Il avait retrouvé une autre victime de l'explosion, prévue pour être le voisin de Devon et lui avait racheté son billet. Il savait que Devon était un solitaire et qu'il n'aurait qu'une hâte, s'échapper de cette emprise diabolique, mais lorsque Philibert hameçonnait un poisson il n'abandonnait jamais tant qu'il n'était pas ramené à bord.

Ainsi voilà Phil' qui débarque dans l'avion. Laissez moi vous résumer l'image.
Le personnage arborait ses cheveux d'un rouge criard en deux longues tresses tombant de part et d'autre de sa tête sur son torse. Habillé d'une robe lolita rose bonbon et de bas blanc venant surplomber ballerines rose bonbon également, il surgit dans la cabine en furie, se ruant sur Devon qu'il couvrit de baiser.

Mon choupinouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu ! Ça y est, maman est là ! Tu n'as plus à t'inquiéter !


Passant une cravatte Daffy Duck au cou de son aimé il s'exclama de la même voix stridente vrillant les tympans.

Je savais que les lapins c'était pas ton truc, heureusement que maman était là hein? Ne t'en fais pas je m'occupe de TOUT !


Dernière remarque ponctuée d'un bisou bruyant et baveux sur la joue de la blondinette. Phil' se redressa alors et passa son regard sur les autres passagers, commentant à voix haute, comme pour lui-même, sans aucune gêne.

Un Justin Bieber teint en noir, un gros steak tout prêt si jamais on a faim et une barbie qui s'est collée du chewing-gum sur les cheveux ! Parfait ! Voilà qui promet !

Agitant la main, Phil' s'exclama.

Salut les coupaings ! Moi c'est Phil, si vous n'avez besoin de rien n'hésitez pas !

Pointant Devon du doigt.

Lui c'est mon doudou d'amûûûr ! Alors pas touche hein !

Agitant le doigt de gauche et de droite, l'air accusateur.

MON doudou ! Donc on reste loiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin !


Se tournant vers Devon, lui déposant un nouveau bisou sur la joue.

Voilà ça c'est dit, ne t'en fais pas mon chouchou, je suis là.


Phil' sortir une serviette blanche de son sac en bandoulière de cuir noir, qu'il glissa dans le col de sa blondinette, lui faisant un bavoir improvisé, lui déposant une seconde serviette sur les genoux avant de lui déposer un sandwich maison au thon fait avec du pain de mie.

Tout est prêt mon chéri d'amour de mon coeur, ne te fais aucuuuuuuuuuuuuuun soucis !

Battant des mains, surexcité, Phil' souriait de toutes ses dents à la blondinette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Dim 11 Mai 2014 - 19:03


Et ma veine vient m'exploser à la figure, c'est rouge, rose, humide et ça m'embrasse. Je m'accroche à mon siège, plante mes ongles dans les accoudoirs et m'y engouffre davantage comme une bête farouche.
« Maman ? »
Je relève un sourcil derrière mes lunettes tordues par cette intervention. Certes c'est rose, plein de frou-frous mais « ça » m'aurait appelé trésor et ça aurait crié un « seigneur » dans le tas. Et puis cette voix... Mes poils se hérissent, je feulerait presque. Voilà qu'«ille» m'entrave à nouveau avec ses cravates hideuses. Il manque de m'étrangler. Ok, je sais qu'on dit que ça peut plaire et c'était peut-être parti d'une bonne intention, si on peut réellement qualifier ces intentions de bonnes, là, j'étouffe juste.
« Tout ? »
Ok, là j'ai peur. Son baiser résonne dans ma tête. Il me lâche enfin pour aller s'en prendre aux autres.  Je reste immobile, n'osant pas toucher à la cravate, ni de respirer, de peur que la bête ne se jette à nouveau sur moi. Pendant qu'il s'amuse à décrire à sa façon les présents je tente discrètement de passer à côté, espérant pouvoir descendre de l'appareil avant que celui-ci de décolle. Laissant sans aucun scrupules les passagers aux prises avec le rouquin pour rentrer et partir en quête de mon carnet.
Fail.  Son doigt manque de m'aveugler et il me désigne comme sien. Il insiste, me file des migraines, me met un bavoir... Wait, What ?! Sans se soucier de moi il continue son petit cinéma, plaçant une offrande sur mes genoux. Perplexe, je fixe le sandwich qui à l'air aussi perdu que moi.
Je jette un regard en coin à l'adresse de la chose étrange qui me hante. Ça trépigne, sourit. Finalement ouais, ya des points communs avec ma génitrice. Je soupire agacé, la mâchoire crispée avant de grogner entre mes dents.

« - Oh, mais je ne me fais aucun soucis. Tu es le seul que j'ai. Et tu sais ce qui est génial? C'est que j'ai même pas besoin de t'appeler, t'es toujours là. »

Mon ton est sec. Je retire le bavoir et par la même occasion le cadeau du problème. J'emporte mon compagnon de mésaventure, petit sandwich au thon qui n'avait rien demandé. Je me lève, le bouscule et vais m'installer sur la place libre la plus proche, j'ai encore du mal à me déplacer sinon je serais parti plus loin. Je me retrouve près de la dite Barbie au chewin-gum. Je n'envisage même pas la possibilité que la place soit déjà prise, à la limite la personne ferait avec ma « chose », fallait arriver avant, point.
Je me tourne vers ma voisine, affairée à nettoyer sa robe digne d'une tenue de mon époux, Bob, en lui tendant le sandwich au thon dont je ne veux plus.

« - Tiens, ça sera plus simple de la salir entièrement plutôt que de la nettoyer. »

Toujours pas de bonjour, pas de sourire. Mais après tout la politesse c'est pour les gens, et j'aime pas les gens.  
----------------------------------------------------------------------------------------------

Hrp: Désolé Memett je t'ai grillé la priorité sur la demoiselle *out*
On ne s'incruste absolument pas (a)


Dernière édition par Devon C. Blake le Lun 12 Mai 2014 - 2:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Masculin

Nombre de messages : 3387
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Dim 11 Mai 2014 - 23:50

La soirée de la veille avait été quelque peu arrosée. Il avait encore un peu la gueule de bois. Ok, en vérité, il n'avait en fait pas encore totalement dessaoulé. Il n'était là que parce que les dirigeants du laboratoire avaient insisté, allant jusqu'à lui donner un billet supplémentaire pour inviter un ami. Un ami... A croire que personne ne le connaissait. Il avait donné ce second billet à... la dernière personne qui avait envie de l'accompagner. L'espoir fait vivre dira-t-on !
Il s'était rendu directement du parc à l'aéroport. Du parc oui. Dieu seul sait ce qu'il pouvait bien y faire, mais il pouvait maintenant affirmer que les bancs du parc était moins confortable que le siège de son laboratoire ! Il n'emmenait rien. Pas de valise pleine de vêtements, pas même un petit sac avec l'essentiel. Juste ce qu'il avait sur lui. Un pantalon noir légèrement tâché. Une chemise blanche de grand couturier, froissée, très légèrement verte par endroit et qu'il n'avait pas pris la peine de reboutonner jusqu'en haut.. Des chaussures de ville noirs, probablement bien cirées la veille, avant une promenade dans la terre boueuse du parc. Son portefeuille évidemment, avec son billet d'avion plié en 8, quelques gros billets et sa carte bleu toutes options qui lui remplacerait et le reste. Oh, et une veste en cuir noir. Dont il ne se parvenait pas à se rappeler ne serait-ce que vaguement les traits de son propriétaire.

Il s'était pointé ainsi dans l'avion, plein de son assurance habituel face aux hôtesses interloquées qui ne savaient si elles devaient le laisser entrer ou lui demander de partir, un mal de crâne naissant et encore un peu éméché. Et là, là, il regretta. Une... un... enfin ce truc aux cheveux rouges à la voix très légèrement irritante lui fit regretter. Le truc fit une description des passagers avant de se présenter, mais surtout de marquer son territoire à la manière niaise d'un enfant : "Ca c'est à MOI ! T'as pas le droit de toucher !". Motoo avait une légèrement envie de toucher, par simple esprit de contradiction. Une légère envie de toucher...Quel doux euphémisme !

Quoiqu'il en soit, il commença par indiquer son mécontentement, en agressant les hôtesses, qui n'y étaient pour rien, mais n'étaient pas à la fait en ce jour.

- Excusez moi, mais on m'avait assuré que les piafs bruyants ne seraient pas accepté en cabine, mais stocké dans la soute !

Il avança, ignorant la journaliste qu'il avait vaguement vu lors de la loterie, il interpella le pauvre doudou, du piaf bruyant.

- Si vous voulez vous échapper de cette... personne, je peux vous offrir un verre. Je suis assis un peu plus à l'avant et la place à côté de moi devrait rester libre !

Il continua, fronçant les sourcils en apercevant son chasseur de neko qu'il salua vaguement, puis souriant, vaguement surpris, à Joshua qu'il salua à son tour, avant d'aller se fondre dans son siège. Il n'avait qu'une envie : dormir !... Et peut-être boire un verre !


_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Masculin

Nombre de messages : 2971

MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Lun 12 Mai 2014 - 0:54

Emmett en était à complimenter la belle écossaise sur toutes sortes de choses : sa tenue, son accent, ses cheveux... lorsque deux hurluberlus jaillirent comme deux diables hors de leur boite. Trop colorés, trop bruyants, Emmett les détesta aussitôt. (Comme à peu près près tout vous me direz, excepté les belles femmes et frapper des nekos !) Lorsque l'un d'eux le traita de Justin Bieber, il se mit à les hair cordialement. Mais quand l'autre lui piqua la place qu'il convoitait à coté de Miss Lancaster, il les maudit intérieurement, eux et leur descendance jusqu'à la 13ème génération.

Après avoir maugréé dans sa barbe un vague :

" Pas possible, je me suis trompé de vol, on nous emmène à l'asile et non en vacances ! "

Il se redressa face au vil voleur de place, le considérant du haut de son expression du plus suprême dédain, et articula sèchement, comme s'il s'adressait à un enfant stupide :

" La demoiselle ne vous a pas invité près d'elle il me semble... contrairement à moi ! Je ne suis peut-être pas le plus charmant des gentleman mais au moins je lui ai dit bonjour ! "

Emmett qui donne une leçon de politesse, c'est l'hôpital qui se fout de la charité !

Sur ce, le chasseur vit débouler son scientifique préféré, Murakami-san, un grand demandeur de nekos malades ! Avec lui, la paie était bonne ! Ah, quel homme agréable ! (Note, ajoutons l'argent et les gens qui donnent de l'argent à la liste de ce qu'aime Emmett !) Ce dernier ne put s’empêcher de sourire à l'entendre râler et critiquer. Il devait être une personne encore plus détestable que lui !

Bref, le distribueur sur patte arborait le teint grisatre de ceux qui sont souls depuis trop longtemps. Justin Bieber brun connaissait bien cet état, il savait donc que ce qui faisait envie à ce moment là à Blondinet, c'était un autre verre ! C'est pourquoi il se tourna vers Gros-gras, un sourire froid aux lèvres :

" Hey, tu voulais me servir tout à l'heure, va donc demander un verre à une hôtesse pour le mec blond là-bas là, tu vois ! Tu seras gentil. "

La dernière phrase comme il l'aurait prononcée pour un chien, évidemment.

Faut prendre soin des distributeurs sur pattes pour pas qu'ils se cassent.

_________________
RP en cours:
 

Chibi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Lun 12 Mai 2014 - 1:22


Justin grogne, Justin s'approche et parle. Dieu merci, je m'attendais à l'entendre chanter. Je l'observe, interloqué et l'écoute à moitié avant de hausser les épaules, de me retourner vers la Barbie et de lui lancer un      
" - Bonjour!" puis d'en revenir au brun et de lui répondre d'une voix plate comme une asiatique.

" - Et en plus, moi je lui ai offert un sandwich au... - Je jauge rapidement le malheureux bout de pain rendu difforme par les péripéties. - Pâté pour chat, je suppose... Et toi, tu lui offres quoi? Elle a même pas eu droit à une chanson. Pfeuh! C'est pas par ce que t'arrives à faire hurler des gamines en rut que tu sais parler aux femmes. "

Sans le calculer davantage je m'enfonce dans le siège et ferme les yeux. Un instant, rapidement une voix inconnue attire mon attention. Ya un type blond en costard qui passe et parle de piaf, je cherche un oiseau, rien. Il doit être fou.
Il parle d'une personne à fuir et je lance immédiatement un regard inquiet à l'adresse de ma voisine. Elle n'avait pas l'air méchante mais elle pouvait à tout moment se mettre à parler. L'idée qu'il puisse parler de ma rouquine ne me traverse pas l'esprit, après tout c'est pas une personne. Et c'est pas pour autant que je l'aime.

Quand il propose de m'offrir un verre je ne me fais pas prier, j'abandonne mon compagnon de mésaventures sur le siège voisin de la demoiselle, au cas où elle voudrait continuer sa toilette, et la cède au chanteur d’opérette. Je sais être un gentleman, faut pas croire. Et me dirige en sautillant, et surtout boitillant, à la suite du blondinet, comme un enfant auquel un type louche aurait proposé des bonbons s'il le suivait dans sa camionnette.

Sans demander mon reste je m'installe dans le fauteuil proche du nouvel arrivant. Béatitude. J'étire mes jambes encore endolories par la chute que j'avais faite. La proposition tombait à pic, je ne demandais rien de plus qu'un verre pour soulager mon mal de crâne de façon à pouvoir enfin retirer mon bandage sans lequel je suis convaincu que mon crâne exploserait.
Je me retourne vers mon voisin, troublé par l'absence de verres, me demandant si c'est pas une nouvelle arnaque et s'il ne parlait pas de la couleur. J'entends la voix désormais familière de Justin demander un verre pour moi, ben oui, je suis blond moi aussi, et tout devient clair. En fait il travaille dans l'avion et n'a pas aimé que je change de place... Fonctionnaires!
Rassuré en sachant que mon verre arrive je m'engouffre dans le fauteuil et ferme les yeux, trouvant enfin un peu de calme. Je repense au gros qui est sensé s'occuper des commandes et marmonne pour moi-même.

" - Sont bizarres leurs uniformes aux serveurs... C'est marrant."
----------------------------------------------------------------------------------------------

Hrp: Motoo, je te renomme officiellement Alcolo-bear °A°
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Féminin

Nombre de messages : 234
Maitre de : Nobody !
Hybride de : Je n'appartiens qu'à moi même ! Niark !

MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Mar 13 Mai 2014 - 17:00


Son père et sa mère lui avaient offerts l'une des premières places pour le vol vers les îles paradisiaques. Ils allaient enfin pouvoir passer du temps ensemble, prendre des vacances, ils n'allaient pas lui parler de leurs boulots, et elle évitera de passer par la case "j'ai séchée les cours plusieurs fois, je me suis tapée de sales notes", histoire de ne pas les irriter. C'était du moins ce qu'elle avait imaginé avant qu'ils ne lui disent par téléphone qu'ils ne viendront pas avant quelques jours de plus. Elle allait passer quelques jours toute seule dans ce cadre idyllique, c'était déjà ça.

Elle passa dans l'aéroport, la peur au ventre, disant que cet endroit ne lui inspiraient pas de bons souvenirs. Elle avait pris soin de mettre des vêtements chics, pour la peine, même si souvent elle s'habillait de sorte à être éblouissante, il fallait avouer que là, elle l'était bien plus que d'habitude. Anastasia Shirel se devait d'être magnifique. Elle entendait déjà quelques cris de panique alors que l'avion n'avait pas encore décollé. Quoi ? On avait encore posé des bombes ? Songea-t-elle avec ironie. C'était pire que des bombes.

Des personnes non habituées à la première classe. La pire espèce, en avion. Apparemment, ça bougeait n'importe où, n'importe comment. Une hôtesse tentait tant bien que mal de calmer un homme-femme aux cheveux rouges fluo qui criait comme une folle, et des personnes voulaient absolument changer de place, Ana' ne savait pas trop pourquoi. Une autre hôtesse se tourna vers Ana', le regard inquiet, et lâcha :

-Mademoiselle, je vous prie d'attendre quelques secondes, nous avons quelques perturbations avec nos passagers...

La femme était complètement effrayée, et ne savait pas vraiment comment réagir. A priori, Anastasia ne connaissait personne, a part une seule. Monsieur fesses-déchirées. Enfin, lui, elle l'avait vue sur le net. Des rigolos avaient eut la charmante idée de filmer l'effondrement du Tsubasa Palace, des rescapés fuyants, et... de ce type dans un état lamentable. Elles s'étaient bien marrées, elle et ses copines. Mais ce n'était pas le moment de rire. Ana' n'avait pas de siège alors qu'elle devrait en avoir un. Et on ne fait pas attendre Anastasia Shirel.

L'adolescente croisa les bras, mécontente.

-Asseyez-vous vite, qu'on en finisse avec ça !Dit-elle avec agacement.Et vous croyez vraiment que c'est important, de définir des places selon le profil ?Dit-elle à l'adresse d'une hôtesse qui commençait à la sermonner.


Qu'ils arrêtent de jouer à la chaise musicale, ces imbéciles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Masculin

Nombre de messages : 3387
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Lun 16 Juin 2014 - 13:10

La promesse d'un verre le garda éveillé. Il sourit à la remarque de son compagnon de voyage.

- Ce n'est pas un serveur, juste un héros extrêmement gentil et toujours prêt à rendre service. Un peu comme votre pie criarde avec vous, mais avec tout le monde et surtout sans le côté psychopathe quoi !

Il s'étira et observa longuement son voisin. Il ne parvenait déjà plus à savoir pourquoi il l'avait invité, il fallait vraiment qu'il ralentisse un peu la boisson. Il y repenserait une fois sur une de ces plages paradisiaques. Ou après. Enfin il verrait.
Une voix capricieuse atteint ses oreilles. C'était évident, il fallait bien de ça aussi. Et il exprima sa pensée à voix haute. Non parce qu'il était saoul. Il le faisait très bien quand il était sobre également !

- Je me disais bien qu'en plus de tous les traines patins du coin qui se seront plaint d'un tit bobo pour avoir un billet, on serait obligé de se taper une gosse de riche capricieuse !

Bon, ok. Sobre, il y aurait eu plus de classe dans ses paroles. Un soupir exaspéré lui échappa et il demanda cyniquement :

- On décolle bientôt ? Ou y a encore des cas psychiatriques qui doivent arriver ?

La pauvre hôtesse de l'air en avait les larmes aux yeux de ne parvenir à gérer ce remue-ménage et ces passagers plus que... particulier ! Elle s'attendait à leur vendre du rêve, mais pour le moment, pour elle, c'était plutôt un cauchemar ![/color]

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Lun 16 Juin 2014 - 23:26


"Laissez-moi vomir en paix."


Trop de gens, trop d'agitation, trop de... TROP. Riva lâcha un long soupir. C'était qui cette drag-queen aux cheveux rouge pétant ? Non mais vraiment, rouge quoi... Une nana dans sa période s'était servie de lui comme papier toilette ? En plus, cette folle l'avait coupé dans sa conversation agréable avec le neko hunter. Elle n'aimait déjà pas l'autre dingue à la voix nasillarde parce qu'elle ne s'était PAS collé de chewing-gum dans les cheveux. Saleté de pédale de mes deux. C'est alors que le blond à qui s'adressait la bimbo-gay - bien qu'elle n'eut aucun problème avec les gays - vint s'asseoir à côté d'elle. L'Ecossaise pria tous les dieux qu'elle connaissait, de Jupiter à Zeus... Wait ? Hem... De Jupiter à Allah en passant par Vishnou et Shiva que ce type ne serait pas aussi ennuyeux.

S'ensuit alors un ballet dans lequel les hommes de l'avion ont décidé de lui donner la migraine et de la faire vomir. Elle n'attendait qu'une chose : que cet avion décolle et arrive ENFIN à bon port. Sans bombe ni rien. Discours sur la politesse, un type ivre qui décide de grogner dans la cage de l'avion. Trop de trucs à la fois. Riva se contenta donc de saluer le blond de la main seulement, avant que celui-ci ne se décide de partir, lui laissant un sandwich à l'aspect plus que suspect. Elle se promit de le jeter à la poubelle dès que possible. Ayant le champ libre, la jeune femme se retourna donc enfin vers le chasseur.

"La place est libre, mon cher... À vrai dire, je suis en train de vous supplier en secret de vous asseoir ici. L'idée d'avoir un compagnon de route intéressant et "normal" ne serait pas pour me déplaire, quand on voit la joyeuse troupe qu'on a ici... Tsss, barbie au chewing-gum, je t'en foutrais moi. Sale drag-queen."

Le manque de prise de parole se faisait sentir et Riva déballa tout ça presque d'un souffle. Sauf le "sale drag-queen", qu'elle laissa couler comme un vieux camembert pourri, pour bien marquer son dégoût.

© Dragounours Rose

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Masculin

Nombre de messages : 2971

MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Sam 5 Juil 2014 - 16:12

Ça commençait à être un fichu bazar dans cet avion. Si ça continuait ainsi, les hôtesses et le pilote allaient se faire hara-kiri pour se faire pardonner de leur manque d'organisation et du médiocre placement selon profils. Et il ne fallait pas qu'une telle chose arrive ! Ça serait d'une telle tristesse attendez... après qui les conduirait sur cette île paradisiaque comme promis ?!

Mister Salinger prit donc docilement place sur le siège voisin de la ravissante journaliste steampunk. Créer davantage de chaos aurait bien sûr été amusant. Mais trop facile. Et cela aurait encore considérablement retardé le départ. Et franchement, on s'amuserait bien plus dans un hôtel de luxe ou sur une plage sous le soleil, hm ?

Autant baver calmement sur les autres passagers en compagnie de Rivanon pour patienter durant le vol.

" Tsss, l'extravagance me fait rire mais là je crois vraiment que ce truc est un évadé d'un asile ! On devrait peut-être appeler les urgences médicales ! Et puis matte un peu la gamine pourrie gâtée là-bas. Je te parie un bol de cacahuètes qu'elle n'osera pas s'asseoir sur son siège si elle croit y voir un grain de poussière. En tout cas elle risque pas de s'aventurer près du gros, vu l'odeur d'huile et de transpiration qu'il dégage ! "

_________________
RP en cours:
 

Chibi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Féminin

Nombre de messages : 234
Maitre de : Nobody !
Hybride de : Je n'appartiens qu'à moi même ! Niark !

MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Ven 18 Juil 2014 - 14:00

Elle croisa les bras avec agacement, les passagers avaient l'air de venir de la quatrième dimension. Allons allons. Il ne fallait pas s'énerver. Surtout pas. C'est mauvais pour la santé, ça donne des rides. Elle entendit en bruit de fond l'espèce de blond alcoolique qui venait de lâcher un commentaire sur la gosse de riche. Sans même lui accorder un regard, elle répondit avec froideur :

-Oh, je vous ai pas sonné. Restez dans votre coin et saoulez vous calmement.


Encore d'autres commentaires et Anastasia allait finir par exploser. Ils se permettaient de retarder le vol, et en plus de critiquer les autres ? Non, mais c'était l'hôpital qui se foutait de la charité ! Manquerait plus qu'un autre demeuré se permette de...


-...osera pas s'asseoir sur son siège si elle croit y voir un grain de poussière. En tout cas elle risque pas de s'aventurer près du gros, vu l'odeur d'huile et de transpiration qu'il dégage !


Cette fois, c'était trop. Elle en grinçait même des dents. Les oreilles sifflantes, elle tourna la tête vers le type qui osait la critiquer. Hein ?! Les One Direction avaient perdu l'un des leurs ? Il se prenait pour qui, celui là ? A côté de lui, sa blonde, ou plutôt sa rosée, au faite elle ne savait pas comment appeler les filles avec ce genre de couleur de cheveux. Oui oui. La quatrième dimension, elle ne s'était pas trompée.


-Tu t'es regardé, toi ? Tu es tellement bon que tu dois te cacher derrières des jupes pour ouvrir le bec. Lamentable. Vas donc te recoiffer avant de m'adresser la parole.


Elle lança un petit "pff" en cessant de lui porter la moindre attention. Qu'il aille se pendre, le 1D. Et avec sa Directionneuse. Elle n'avait pas que ça à faire. Et derrière, les hôtesses et les serveurs commençaient sérieusement à perdre patience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Lun 8 Sep 2014 - 3:50



Alors que je tentais de me détendre mon voisin vint me vanter les avantages de son Fatman en pacotille et à quel point il était mieux que ma rousse. Ouais, j'ai pigé, mais j'avais pas demandé qu'un connard de travelo me colle aux fesses, ou si? Je sais plus, mais cette histoire de mariage ne me convainc pas vraiment. M'enfin c'est pas pour autant que je prendrais le gros. Une voix aiguë et geignarde vint écorcher mes oreilles, pour changer. Je soupire et m'apprête à l'ouvrir cependant mon voisin me précède et me vole les mots de la bouche, en atténuant les propos. Bref, ça parle, ça râle, ça s'envoie des piques, moi j'men babouche l'oreille avec un tampax usagé, je veux juste mon verre. Qui n'arrive pas. Ah si. La rousse me l'emmène en dandinant ses fesses jusqu'à moi, battant des cils comme une épileptique.

- Avoue que je t'ai manqué... OH MERDE! J'ai oublié le gaz!

Et voilà qu'il me renverse le verre dessus, ne manquant pas d'éclabousser mon voisin en lui adressant un regard noir avant de lancer quelques mots, sa voix stridente accentuant mon mal de crâne.

- Je reviens, ne bougez pas! Et VOUS! Ne touchez pas à mon nounours!

Son doigt vient appuyer avec insistance sur le nez du blond et presque instantanément il se met à courir vers la sortie de l'avion en rentrant dans la nouvelle arrivante et disparaissant sans s'excuser. Je me masse les tempes irrité tout en marmonnant quelques mots dans ma barbe sans chercher à m'essuyer.

- Pitié, décollez qu'on en finisse... et que je sois enfin débarrassé...


-----------------------------------------------------------------------

HRP: Comme Phili ne pourra pas continuer le RP je le fais sortir de l'avion avec classe et délicatesse o/ *sort*
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Féminin

Nombre de messages : 234
Maitre de : Nobody !
Hybride de : Je n'appartiens qu'à moi même ! Niark !

MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Mer 1 Oct 2014 - 23:25


La jeune fille croisa les bras en regardant de côté, l'hublot d'un avion prés de sièges qui n'étaient pas occupés. Mais quand elle s'approcha des dits sièges, l'une des hôtesses lui pria de l'excuser en argumentant que ces places étaient réservés à d'autres personnes.
Selon leur profil, tout naturellement.

Elle allait finir par les tuer, ces petits hôtesses. Elles étaient épuisantes, avec leur règlement. Elles ne pouvaient pas arrêter une minute avec ça ? Ca ne servait à rien de faire des idioties pareilles. Elles pouvaient trouver une autre occupation, bon sang ! Ana' allait ouvrir la bouche pour leur suggérer de s'occuper d'autre chose, quand une chose rouge et rose s'écrasa contre elle pour disparaître sans lui présenter d'excuses.

NON MAIS POURQUOI ELLE AVAIT PRIS CE VOL ? Elle aurait du attendre une courte semaine et partir avec ses parents, sans ces imbéciles perdus qui voulaient se la péter dans cet avion. Elle tourna la tête et la première tête qu'elle croisa fut un blond qui devait être le propriétaire de cette chose perdue entre le sexe masculin et le sexe féminin et qui lui rappelait étrangement un caniche quand elle jappait... Enfin, parlait.

-OH ! Vous avez oubliez que les chiens n'étaient pas acceptés dans les avions ? ... Et ça tâche, ces merdes ! Tâchez de vous souvenir de ne plus ramener ce machin nul part. Surtout quand je suis présente !

Impératrice Anastasia n'aimait pas être embêtée. Et elle l'était énormément. L'adolescente jeta un oeil sur la tâche qui maculait les vêtements de l'homme en se disant qu'elle avait eut de la chance. Si c'était ses vêtements, ça lui aurait coûté une fortune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Masculin

Nombre de messages : 3387
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Mer 15 Oct 2014 - 2:04

Motoo n'avait pourtant pas l'alcool mauvais. Cela ne faisait qu'exacerber son comportement naturel : cynique, exécrable, franchement tranchant, d'une franchise mauvaise. Cela revenait-il au même ? Quoiqu'il en soit, il n'apprécia pas de voir sa chemise tâchée, bien qu'elle l'était déjà de sa nuit au parc. Pour la forme dira-t-on. Il faillit exploser quand le machin rose osa appuyer sur son nez. Il n'était pas violent normalement, trop peu sportif pour tenir la distance, cependant il faillit bien frapper cette chose insupportable. L'alcool n'aidant pas, elle avait disparu avant même qu'il n'esquisse un geste. Il se contenta donc de plussoyer son voisin en grommelant.

- Oui décollez parce que si elle revient, vous ne pourrez plus décoller !

Il était bien décidé à lui en mettre une si jamais il... ou elle, revenait. Il souria et eut un rire amusé d'homme saoul en entendant la gamine.

- Finalement, elle me plait bien la gosse de riche ! Si tu veux, il y a une autre place libre à côté de moi ! Et je te sers un verre ! Parce que si on attend après les hôtesses...

Il se leva, chancelant très légèrement, bien décidé à aller chercher leurs verres seules. Une hôtesse voulu intervenir et s'opposait, notamment, à la proposition que le scientifique éméché venait de faire. Il la stoppa d'un geste et ajouta.

- Vous savez ma belle, personne ne voudra de cette place si je ne le veux pas ! Et allez donc vous occupez des derniers arrivants que l'on puisse décoller !

Il arriva au bar tandis que les hôtesses obtempéraient, désespérées par ce groupe de passagers ingérables : qui donc avait eu l'idée de faire voyager ses énergumènes ? Et en première classe ? Pire : en tant que VIP ? C'était de la folie !
Motoo revint avec 3 verres, comme promis : un, double, pour lui, un pour son compagnon et un pour la gamine amusante, si elle daignait s'assoir avec eux ! Sinon... il se sacrifierait !

Une fois tout le monde assis, et ceinturé, ce qui pris une éternité, l'avion décolla enfin vers ces îles mystérieuses et idylliques. Sur le papier au moins !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Féminin

Nombre de messages : 234
Maitre de : Nobody !
Hybride de : Je n'appartiens qu'à moi même ! Niark !

MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Mer 15 Oct 2014 - 23:31


L'autre saoulard blond ria face à la réplique de la jeune fille. Hein ? Il allait encore lâcher un commentaire ? Parce qu'Impératrice Ana' n'allait pas rester sans bouger, cette fois, ça allait mal finir. Elle qui restait d'habitude la tête froide, elle perdait bien vite son sang froid. Etait-ce parce que l'avion était trop étroit ? Ou parce qu'avec ces stupides hôtesses et ces passagers insolites l'endroit ressemblait à un asile ?

Le blond sauva plus ou moins sa peau en disant qu'elle avait l'air sympa et en l'invitant à s'asseoir avec eux. Elle s'écarta en voyant le type tituber pour se diriger vers le bar comme un prêtre vers sa Bible, bousculant les hôtesses qui hésitaient entre le balancer hors de l'avion ou de jeter elles-mêmes. Anastasia observa un hublot de l'avion en songeant que la solution n'était pas pire que de voler avec tous ces gens.

Je voudrais un petit Ricard dans un verre à ballon
Laissez moi le consommer avec modération
On va pas se disputer pour payer l'addition...

Une chanson stupide pour une situation stupide. La jeune fille soupira en se disant que cette place n'était pas la pire. Il y avait celle prés du gros. Alors elle s'assit sans se plaindre et regarda avec hésitation le verre avant de le prendre. Ce n'était pas son genre de boire, et elle ne donnera pas cher à sa peau si ses parents apprenaient qu'elle avait tenu un verre d'alcool entre ses mains. En plus, l'odeur était assez forte, c'était loin d'être du champomi.

Elle tendit le verre à l'envoyeur, persuadée qu'il allait engloutir le breuvage et le verre avec vu son état désespérant. Et ainsi l'avion décolla enfin. Anastasia pencha la tête pour observer le paysage décoller, parce qu'au fond elle restait toujours une gamine dans la tête et de se sentir monter dans le ciel, c'était fun.

-Enfin... On va pouvoir se reposer un peu.Soupira-t-elle en voyant que les autres se calmaient un peu. Mais elle savait à peine à la vision de leurs dégaines que ça n'allait pas durer longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Masculin

Nombre de messages : 2971

MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Lun 27 Oct 2014 - 23:35

Après avoir bavé sur tout tout le monde et s'être disputé avec une adolescente, Emmett se cala bien au fond de son siège, aux cotés de la jolie journaliste. Satisfait d'avoir semé une petite graine de chaos, il observait à présent le paysage par le hublot. Les contours d'Honshû se faisaient de plus en plus nets à mesure que l'avion prenait de l'altitude et s'éloignait du plancher des vaches. L'océan, immense, leur offrait toute sa splendeur. Magnifique...

Le vol durait un peu plus d'une heure. Bon, okay la mer c'est tout beau, mais ça va bien cinq minutes ! Il allait devenir vital de trouver d'autres occupations. Emmett leva la main pour se faire apporter un autre verre.

" Oh y'a pas mal de nuages par là-bas.
...
Vous imaginez si on est pris dans une tempête et qu'on s'écrase ?! "

_________________
RP en cours:
 

Chibi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Masculin

Nombre de messages : 3387
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Mer 26 Nov 2014 - 12:58

La gamine s'était finalement installé à côté de lui, acceptant ainsi son invitation, mais refusant le verre. Il le posa à côté du sien, déjà vide, et ferma les yeux. Qu'avait-il donc fait cette nuit pour être si fatigué ? A part boire, évidemment ! Il ne se posa pas la question bien longtemps, partant rapidement dans un sommeil sans rêve.
Ce fut la voix du chasseur qui le réveilla. Ce type faisait bien son boulot, il fallait l'admettre, mais il parlait aussi beaucoup pour ne rien dire. Ouvrant les yeux Motoo regarda par le hublot pour voir les nuages. D'abord avec amusement, un sourire aux lèvres, l'idée lui semblant assez comique : "Les survivants de l'effondrement du Tsubasa Palace disparaissent lors du crash de l'avion affrété pour eux en dédommagement". Son sourire s'effaça alors que son regard atteignait le hublot.

- Alors je sais que je ne prend pas souvent l'avion et que j'ai légèrement abusé sur la bouteille hier, mais... je crois pas que ce soit normal cette fumée noire qui s'échappe du réacteur... Si ?

Il savait pertinemment que ce n'était pas normal, même totalement ivre, il l'aurait su, mais, de toute manière coincé dans cette boite de ferraille, prendre avec légèreté une avarie ne changerait pas grand chose. Son regard scientifique quitta rapidement le hublot pour s'intéresser aux hôtesses. Un réacteur qui fume, ce n'était pas forcément inquiétant et dramatique. Les gestes maladroits, stressés et la panique visible dans le regard des plus jeunes hôtesses, l'étaient bien plus. Un bruit sourd se fit entendre, faisant trembler tout l'avion et fumer davantage encore le réacteur. Motoo soupira en attrapant le verre que lui avait abandonné une heure plus tôt sa voisine.

- En même temps, fallait-il être stupide pour monter dans cette avion, alors que non pas une, mais deux bombes, on fait sauté le Tsubasa, justement en protestation contre ces îles !

Il se mit à siroter son verre tranquillement alors même que les masques à oxygènes tombaient devant eux et que les hôtesses commençaient à tenter de rassurer les passagers et à leur rappeler les règles de sécurité.

- Vos gilets de sauvetage se trouve sous les sièges, enfilez les pour que l'on retrouve plus facilement vos corps une fois qu'ils se seront éclatés milles pieds en dessous de notre position actuelle.

Son ton était cynique. Une hôtesse lui jeta un regard réprobateur auquel il répondit par son plus beau sourire, tout en continuant de siroter son verre. Il soupira.

- Dire que c'est les premières vacances que je prends depuis plusieurs années et que je voulais même pas les prendre ! Dire que si j'avais bu quelques verres de plus, je serais encore en train de pioncer dans le parc !

Il ne paniquait pas, il avait depuis longtemps le sang froid nécessaire pour que ce type de situation ne l'atteigne pas. Cela ne résoudrait rien et pour le moment, finalement, il n'y avait pas grand chose à faire. C'était peut-être ce qui l'énervait le plus, l'impuissance. Etre là dans une situation délicate et ne rien pouvoir faire. Il se contenta donc de continuer à siroter tranquillement son verre, tout en attachant sa ceinture.

- Quelque chose me dit que l'atterrissage ne se fera pas en douceur... et que les îles n'auront de paradisiaques que leur photo sur le prospectus !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Féminin

Nombre de messages : 234
Maitre de : Nobody !
Hybride de : Je n'appartiens qu'à moi même ! Niark !

MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   Sam 29 Nov 2014 - 23:02



Cela faisait maintenant une heure que l'avion avait décollé, et le paysage n'était plus vraiment attrayant. Anastasia avait finit par commencer à somnoler, calée dans son siège, le calme avait enfin repris son cours après les quelques coups de gueules qu'avaient surtout subis les hôtesses. Elle allait s'assoupir quand le One Direction décida de parler de tempête et de crash. Elle ouvrit grand ses yeux qui avaient été mis clos durant les quinze minutes précédentes pour lâcher un ironique :

-Rooh, le pauvre... Il a peur de finir décoiffer après toutes ces secousses. Cela se comprend...

Elle était maintenant fin prête à s'endormir, elle allait lever la main pour demander un oreiller plus moelleux quand son voisin le poivrot posa une question très pertinente. Elle pencha la tête pour regarder par le hublot, et ses yeux s'écarquillèrent. Il était évident que toute cette épaisse fumée était loin d'être un problème mineur. Définitivement sortie de son sommeil, elle jeta un regard effrayée vers les hôtesses qui passaient.

Hôtesses qui étaient tout aussi apeurées qu'elle. Ana' poussa un cri de panique en protégeant sa tête à l'aide de ses mains lorsque l'avion fut secoué, puis garda cette position, tremblante de la tête aux pieds. Et elle ne put rien faire d'autres que de le relever péniblement la tête en écoutant les paroles qui étaient censées être rassurante des hôtesses mais qui en réalité ne fit que plus encore paniquer les passagers. Elle finit par craquer juste après avoir fait l'erreur d'écouter les commentaires de l'autre blond.

-Non ! C'est pas possible, non... J'PEUX PAS CREVER COMME CA ! JE SUIS TROP JEUNE ET TROP JOLIE POUR MOURIR ! Et dire que j'aurais pu attendre une semaine de plus ! NON ! J'aurai du attendre une semaine de plus ! Si c'est pour me retrouver dans cet avion pourri avec des passagers qui portent la poisse ! J'peux pas crever ici ! J'ai d'autres choses à faire ! C'EST PAS POSSIBLE !

Elle poussa encore un nouveau cri. De toute façon, tout le monde, ou presque tout le monde était maintenant en proie à la panique. Elle sanglota en enfilant le gilet de sauvetage. Qui ne servira à rien. Au moins, ses parents retrouveront sa dépouille à la fin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [VOL A1] - [SPEED-EVENT]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[VOL A1] - [SPEED-EVENT]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ? speed dating (event #1)
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty Neko :: 
Amis et détente
 :: Corbeille :: Events et fiches d'infos diverses
-