Partagez | 
 

 Une nouvelle façon de pensée [pv Ryoko (et autres invités surprises ?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Joueuse la plus rapide de l'ouest ! ☆


avatar


Nombre de messages : 856
Maitre de : Nous même!
Hybride de : La liberté!

MessageSujet: Re: Une nouvelle façon de pensée [pv Ryoko (et autres invités surprises ?)   Ven 19 Fév 2016 - 18:44

Un sourire étire mes lèvres lorsqu'il finit par parler. Certes, il rabaisse encore, trouve encore le moyen de faire jaillir des obstacles, mais ce sont des obstacles que nous avons longtemps du penser, ma petite sœur et moi, ainsi que bon nombre de nekos insoumis. Obstinés dans notre rêve, nous savions qu'à force d'entraide, de persévérance et de patience, nous pourrions y arriver. Cela demanderait juste du temps, beaucoup, peut-être, mais tu temps. Pourtant, je poursuis dans mes avancés, sachant qu'il essaie de me coincer.

- Peut-être certains ont vendu les leurs, mais la plupart ont été capturés, ou les guerres ont conduit à des conditions telles que certains ont préféré partir pour avoir de meilleure vie. Les Écossais qui ont été anéantis lors de la grande bataille de Culoden ont été exportés en masse aux États-Unis afin d'avoir de vie meilleure.

Je hausse les épaules, sachant pertinemment que même parler avec cet humain d'état de fait, il n'était pas possible de le faire changer d'idée vis-à-vis de son opinion des nekos. Mais je continue pareil, à force de fait, peut-être pourra-t-il adoucir son jugement;

- En fait, même si cela prend des années à construire, la liberté que nous pourrions transmettre à notre génération future est un gage plus important encore qui fait en sorte que nous poursuivons malgré tous les obstacles que tu as mentionnés. N'a-t-il pas eu, par le passé, un premier président des États-Unis noir? Oui, je te l'accorde, cela a pris du temps, et ils étaient plus que rares, mais si un noir peut devenir président, nous pouvons au moins avoir notre droit de cohabitation.

«  Pour ce qui est des animaux… et bien! Même ces derniers ont de meilleures conditions parfois! Ils sont protégés par des sociétés de protection d'animaux, ou pour l'état sauvage des espèces, ils ont diverses formes de protection dite gouvernementales, si je ne trompe pas. Pourtant, un chien n'est-il par une forme de « création» de l'homme? Idem pour plusieurs types d'arbres, d'arbuste et de fleur, les animaux, comme les cultures, sont le fruit de votre « création». C'est à cause de ça que la supériorité vous ait monté à la tête. Et puis, même s'il reste encore des obstacles, même s'il y a encore des problèmes, une amélioration de nos conditions serait nettement mieux que rien, et ça serait un bon début.

Je joue avec le parterre de mon pied, sachant que nous débattions sur un sujet qui ne me semble pas tout autant facile. Après tout, après avoir épuisé ce dont je me souvenais des livres lus, je sais que je ne pourrai plus agrémenter la conversation, je marmonne légèrement plus bas, pour moi-même;

- Mais tu as raison, c'est peut-être un début de solution prometteur…

Puis, avec un sourire, je relève la tête vers l'humain, un large sourire s'étirant de nouveau sur mes lèvres.

- Tu vois, tu n'es pas si mal que ça! Pour ce sujet, c'était surtout pour te démontrer que nous pourrions peut-être y arriver un jour. Mais bon, là, le problème de ce hunter se pose. Mais si tu ne veux pas m'aider… au pire, j'essaie de m'arranger pour pas qu'il se fasse tuer, qu'il ait juste une bonne leçon de s'en prendre à nous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Nombre de messages : 3390
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: Une nouvelle façon de pensée [pv Ryoko (et autres invités surprises ?)   Sam 20 Fév 2016 - 1:21

Motoo écouta l'hybride avec intérêt. Il était difficile d'intéresser le scientifique. Plus encore de gagner son respect. Le neko n'en était évidemment pas encore là, mais avait au moins fait un pas pour réveiller la curiosité du scientifique à son égard. Un sourire étrangement satisfait se dessina sur le visage de Motoo, alors qu'il écoutait Ryoko défendre ses idées avec assurance. Du moins jusqu'à ce qu'il se mette à faire jouer son pied sur le sol, comme un enfant qui ne se souviendrait plus de sa leçon. Le sourire de Motoo se marqua plus encore en l'entendant dire qu'il n'était pas trop mal.

- Toi non plus tu n'es pas trop mal... pour un hybride je veux dire !

Son ton n'était pas moqueur, juste taquin. Il écarta encore le sujet du hunter.

- Je dois admettre que tu en connais plus que moi sur l'histoire de l'esclavage ! Mais de ce que je sais, ceux qui se sont installés en Amérique se sont installés sur une terre vierge... ou du moins une terre qu'ils ont volés à plus sauvage et moins humain qu'eux. Vous n'avez pas l'intention de devenir les oppresseurs à votre tour, si ?

Ce n'était pas une question en soi. Motoo connaissait déjà la réponse. En cela, les nekos... étaient humains. Autant d'entre eux souhaiteraient la paix et l'égalité que ceux qui souhaiteraient la guerre et le pouvoir. Les humains se faisaient la guerre entre eux depuis une éternité. Les nekos ne feraient que s'ajouter à l'équation, apportant leur lot de solutions et de problèmes, mais tout cela, les dépassaient tous les deux.
L'arrogance du scientifique semblait avoir disparu, devant le calme du molosse qui eut pu le broyer devant toutes les provocations auxquelles il avait eu à faire. Il n'avait pas l'air d'être l'être le plus malin au monde, mais il avait su faire preuve de calme et d'arguments. S'il n'avait pas su réellement contrer ceux de Motoo, il avait malgré tout tenté, sans transformer ce débat en échange inutile et inintéressant d'injures violentes.

- Il faut apprendre des erreurs du passé... Si vous obtenez une liberté et égalité trop rapide, vous la payerez au prix cher. Les humains sont des créatures stupides, il faut leur laisser le temps d'intégrer les changements, ne pas les brusquer, les habituer doucement.

Il se redressa en soupirant et s'étira légèrement. Offrir la liberté à un esclave... L'idée qu'il avait proposé... C'était au fond ni plus ni moins que ce qu'il avait fait avec Philibert. A tort ou à raison... car il n'avait plus eu de nouvelles de l'hybride et il ne pouvait se demander si cette liberté ne lui avait pas coûter la vie. Il secoua la tête, ce grand personnage l'avait forcé à reconsidérer ses actes, à y penser différemment. Et, amener le scientifique a révisé son jugement était déjà un exploit en soi, qu'il était bien obligé de reconnaître.

- Je vais te faire une confidence mon ami. La plupart des miens sont persuadés que je suis le pire oppresseur du Japon, que je déteste les hybrides et que je ne rêve que de leur éradication. A leur décharge, mon héritage ne joue pas en ma faveur et je ne fais rien pour les contredires.

Il se rapprocha à nouveau de l'hybride, plus tranquillement, plus calme, moins méprisant.

- En réalité... je n'en ai que faire de votre liberté, que vous obteniez l'égalité, ou, au minimum, les mêmes droits que les animaux. Au contraire. Cela résoudrait beaucoup de problèmes. Autant que cela en créerait très certainement, mais ces nouveaux problèmes ne sont pas ceux dont je m'occupe. Le virus était loin d'être une option à laquelle j'avais pensé et, même si je ne doute pas que le gouvernement y voyait une autre utilité, il n'avait d'autres buts que de pouvoir réagir en cas de dérapage ou d'épidémie. Ce virus n'aurait jamais dû quitter le laboratoire, mais en un sens... soyez heureux qu'il l'ait fait. Car oui, le gouvernement rêvait d'en faire une arme contre vous et aurez éradiqué tous les nekos qu'ils auraient souhaité éradiquer.

Les dernières semaines avaient été riches en réflexion. L'esprit moins encombré par les problématiques du travail, Motoo avait eu tout loisir à réfléchir à son travail. Il avait pris conscience que son efficacité, et même son implication, avait diminué au fil du temps. Inconsciemment, il s'était aperçu qu'il n'était plus qu'un outil utile et que son but réel avait été annihilé, tout comme les autres plans d'actions qu'il avait défendu. Les derniers évènements de sa vie l'avaient mené à se rappeler son passé et les rencontres importantes de son histoire. Au final, il avait fini par accepter ce repos forcé comme une bénédiction et n'avait gardé son poste que pour les accès que celui-ci lui offrait encore. Nul ne semblait prendre le scientifique volage et caractériel comme le danger réel et sérieux. A tort ou à raison.
Motoo en revint cependant au présent, cessant ces diversions inutiles. A l'heure actuelle, ils avaient un problème réel et sérieux auquel il fallait porter toutes leurs attentions et les propos de l'hybride ne firent rien pour le rassurer sur la situation.

- Je ne t'ai pas refusé mon aide. La meilleure protection pour toi serait de t'exposer, de te montrer aux yeux du monde et, oui, de leur laisser penser que tu es mon neko. De cette façon, tu aurais la meilleure protection que tu puisses rêver : celles de nos lois. Tu refuses cette aide, je ne peux pas t'en proposer d'autres. Je ne t'offrirais pas d'appui, ni pour tuer, ni même pour agresser celui qui te chasse. Il n'y a pas de légitime défense pour vous. Si vous blessez un humain qui cherche à vous tuer, c'est vous qui subirez la peine capitale, pas lui.

Motoo se surprit lui même. Après avoir accepté de considérer l'hybride comme un humain, ce pourquoi, il en était certain, Philibert n'aurait eu de cesse de le railler, le voilà en train de lui reproposer son aide qu'il lui avait refusé. Il roula des yeux en pensant que le monde marchait sur la tête, mais continua malgré tout sur sa lancée.

- Je pourrais prétendre la légitime défense. Mais pas l'heure actuelle. Car rien ne te relie officiellement à moi, mais aussi parce que tous, et quand je dis tous j'exagère à peine, connaisse, ou pense connaitre, mon point de vue sur les nekos et n'imaginerait pas que je puisse copiner avec un neko au point que celui ci daignerait me défendre. Je n'ai rien d'autre à te proposer. Et, sauf si tu attends une armée, tu ne fais pas le poids fasse à Emmett.
Il le regretterait plus tard, comme à chaque fois qu'il agissait sur le coup d'une impulsion. Comme lorsqu'il avait adopté l'insupportable neko à grande gueule. Mais le regrettait-il vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joueuse la plus rapide de l'ouest ! ☆


avatar


Nombre de messages : 856
Maitre de : Nous même!
Hybride de : La liberté!

MessageSujet: Re: Une nouvelle façon de pensée [pv Ryoko (et autres invités surprises ?)   Mer 24 Fév 2016 - 0:18

Je hausse les épaules à son « compliment », ne sachant pas néanmoins jusqu'à quel point il le pensait. Mais à mes yeux, son ton plus taquin qui remplaça l'arrogance d'un peu plus tôt était un très bon début à cette « relation ». Parfois, il m'en vient à me dire que je pourrais avoir raison, que la « clémence » pouvait avoir ses points positifs vis-à-vis des humains. Plutôt que de frapper puis poser des questions après, plutôt argumenter, et après on verra bien.

D'autant plus, au timbre de voix qui suivit le reste, je comprends facilement l'allusion qui suivait sa nouvelle réplique. Je ne suis dupe à ce point là, certains nekos veulent pas juste la liberté dans la paix, mais le pouvoir, acquérir ce que les humains ont, renverser le système peut-être? Là-dessus, je ne pouvais que donner raison à l'humain. Les nekos, voulant à tout prix avoir les mêmes privilèges que les humains, acquéraient aussi leurs habitudes de vie et leurs défauts d'humains.

- Je sais malheureusement que les nekos peuvent être aussi pires que les humains, je soupire. En cela, n'est-ce pas de reprendre vos propres paroles en vous disant, pour certains, venir de la main de Dieu? Qu'il vous a fait à son image? Pourtant, regardez-vous… même pas besoin de neko pour voir les atrocités que vous commettez. Alors devrions-nous seulement être considéré parfait sachant qu'on a été créé - du moins les premiers – par la main même de vous, les humains? Je ne pense pas. Autant il vous est impossible d'accéder à la perfection, autant il nous le sera impossible.

« Autant donc, il y aura des nekos abus de pouvoir, tueurs, autant il y a des familles vivant dans la paix et le calme. Je ne fais pas partie des… tueurs. Je préfère argumenter, et je dois t'avouer que ça ma plutôt créé des problèmes…

Un sourire fugace traverse mon visage. C'est plutôt étrange, en provenance de l'humain en face de moi, qui plus tôt, se considérait arrogant et supérieur, admettre la stupidité des humains. Encore là, pas besoin d'avoir un esprit intelligent pour le remarquer.

Mais bon, cela ne réglerait pas leur problème. Je roule les yeux, ne sachant pas quoi pensé de tout cela. Retrouver la liberté maintenant, reviendrait à anéantir les chances de cet humain de trouver un antidote – en supposant que sa dernière tirade ne soit pas que du vent. Mais aussi anéantir la possibilité de retrouver ce hunter, celui qui nous en veut, et à n'en pas douter qu'il doit être rouge colère d'avoir échappé tant de nekos. Je soupire lentement, sachant bien que même si je me rebute à la première idée, si nous devons avancer, je dois m'y coller sérieusement. D'une voix plus morne que d'habitude, je finis par accepter le marché.


- Si cela peut m'aider à avancer dans mes plans… Tant qu'il me sera possible de la retirer par moi-même cependant… La puce, je veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Nombre de messages : 3390
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: Une nouvelle façon de pensée [pv Ryoko (et autres invités surprises ?)   Jeu 24 Mar 2016 - 12:48

Le neko commença à parler création, Dieu, perfection. Motoo ne l'écouta que d'une oreille distraite. C'était là des sujets dont il avait déjà trop débattu, le plus souvent avec son glorieux père pour qui l'Homme était une espèce supérieure. Supérieur au point d'avoir créé ces créatures idéales afin qu'elles les aident et les servent, docilement et loyalement. Il n'y avait qu'à voir les faits ! La criminalité, les viols, la pédophilie, tout cela avait diminué. Même la prostitution ! Quelles foutues conneries oui... Les violeurs, pédophiles et mac s'étaient détourné sur les hybrides, avec qui ils pouvaient réaliser leurs rêves les plus fous. Même les criminels avaient compris l'intérêt des nekos ! La criminalité n'avait pas baissé, mais les nekos étaient de plus en plus impliqués. On ne rapportait pas les crimes commis par les nekos et surtout, rien n'était montré au public ! Tout au plus mettait-on cela sur le dos des vilains rebelles, erreurs de conception, rien de plus, toute gamme a ses produits défectueux. Lui, avait pu accéder aux chiffres et c'en était effrayant. Même ses faits ne pouvaient convaincre son père borné... Il n'était pas son fils pour rien.

Motoo soupira.
- A vrai dire... je ne crois pas en Dieu. Toutes ces pitreries pour justifier nos actes, pour donner un sens à nos vies et faire croire en un après meilleur.... très peu pour moi.

Il étudia un instant l'hybride avant de reprendre.

- Tout comme je pense que seuls les faibles se cachent derrière leur créateur pour justifier leurs incapacité de faire mieux !

Le sujet suivant captiva bien plus l'intérêt du scientifique. Apparemment, le neko était prêt à quelques sacrifices. Parfait, même s'il doutait que l'hybride accepte de se plier à ses moindres désirs.

Pour la retirer, mieux vaudrait malgré tout que tu me laisses m'en charger... je suppose par contre que tu n'acceptera pas de paraitre en ville pour te montrer à mes côtés, n'est-ce pas ?

Il n'attendit même pas de réponse. C'était une telle évidence... Il regarda son téléphone dans la main de Ryoko, avant de reprendre d'un ton impérieux. Un ton, dont il usait plus souvent sur ses comparses humains que sur les nekos en réalité. Si l'hybride espérait loger ici, il devrait bien s'acclimater au caractère insupportable de son hôte !

Je vais avoir besoin de cela pour gérer tout ça.  Je dois passer voir un ami et faire des courses. Il te faudra faire le ménage dans la maison et quelques réparations,  si tu en es capable.... sauf si tu préfères loger directement  dans le bâtiment d'un des plus grand laboratoire de Tokyo ! En attendant mon retour, reste à l'intérieur.

Abusé ?  Jamais ! Après tout, il n'allait pas loger, nourrir,  soigner ce neko gratuitement ! Puis il s'agissait d'un besoin vital : la maison était actuellement insalubre et ils ne seraient pas trop de 2 pour la rendre un tant soit peu habitable. Il n'avait nullement prétendu qu'il laisserait l'hybride faire tout le sale boulot !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joueuse la plus rapide de l'ouest ! ☆


avatar


Nombre de messages : 856
Maitre de : Nous même!
Hybride de : La liberté!

MessageSujet: Re: Une nouvelle façon de pensée [pv Ryoko (et autres invités surprises ?)   Sam 26 Mar 2016 - 21:34

J’éclate de rire devant la première réplique de Motoo. Comme je m’y attendais, un scientifique avait peu de chance de croire en un être supposément supérieur, bienveillant et omniprésent. Pourtant, il n’y avait aucune trace de ce dernier en ce monde, et même si je ne connais qu’une partie du Japon, où nous y sommes nés et où nous risquions d’y mourir, je ne crois pas qu’il y ait la moindre preuve de son existence ailleurs sur la terre.

Il était, pour l’avis des nekos, plus facile de croire en l’existence de leur propre création puisque les humains étaient encore présents et qu’ils ne se priaient pas pour faire valoir leur succès de création d’hybride. Heureusement, la naissance naturelle des générations suivantes de nekos prouva que ces derniers ne jouaient plus dans le principe de création. Je hausse un instant mes épaules avant de poursuivre.


- Parfait alors, on a un point en commun comme ça, car à ce que j’entends, croire en quelque chose qui n’existe pas semble plutôt malsain et enclin à des guerres, avec tout ce qui touche le reste du monde. Quant à moi, puis que je suis né naturellement, disons juste que je préfère croire en moi et en ma famille plutôt qu’en vous, les humains. Prend le pas mal hein, sur ce sujet, je n’ai rien contre toi personnellement…

Un regard brilla soudain dans mes yeux à la mention de « sortir » en public. Au ton du scientifique, il ne s’attendait pas à ce que j’accepte, ce qui serait plus que logique du fait que j’étais un vrai insoumis, et me trimbaler avec pourrait être mal vu. Mais pourtant...
Toujours avec mon regard brillant, je joue un instant avec le téléphone du scientifique, examinant pour l’une de mes rares fois un objet réputé haute technologie et inaccessible des nekos en général. Finalement, un fin sourire s’étire sur mes lèvres avant de tendre le mince objet à l’humain en face de moi;


- Tu rigoles? Bien sûr que je vais t’accompagner dans tes sorties! Si je te… permets de me pucer, je peux bien profiter des privilèges que ça procure. Mais je préfère rester dans cette maison plutôt qu’au centre-ville, je m’y sentirai, disons… moins coincé.

Je jette finalement un regard vers la maison totalement abandonnée derrière moi. Je me souviens clairement de la montagne de poussière qui y était déposé lorsque je m’étais réveillé plus tôt et je lance un soupir accablé. Il y en aurait du travail à faire. Bien que je n’aime pas me faire donner immédiatement des ordres, refuser d’y faire son propre ménage pour sa propre sécurité sanitaire était un minimum que je pouvais faire, et puisque je consens à y rester, tout aussi bien m’y mettre à l’aise. En d’autres circonstances, j’aurais pu penser qu’une telle maison aurait pu servir de lieu de rendez-vous pour mes compagnons…

- Dis moi au moins qu'il y a quelque chose pour m'aider à nettoyer tout ce désordre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Nombre de messages : 3390
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: Une nouvelle façon de pensée [pv Ryoko (et autres invités surprises ?)   Jeu 11 Aoû 2016 - 0:28

Surprise. C'était une certitude, Motoo ne s'était pas attendu à cela. Tout à coup, le neko avait eu les yeux brillants d'un enfant curieux et excité, puis lui avait rendu son téléphone en affirmant qu'il voulait profiter de la sortie en ville. Le scientifique en fut tellement surpris qu'il resta un instant bêtement, le téléphone en main, le bras encore tendu dans le geste qui lui avait permis de le récupérer. A tel point, que la réponse à la question suivante de l'hybride se fit attendre. Il secoua légèrement la tête pour reprendre ses esprits. Les nekos avec qui il daignait converser était tous... imprévisibles et aberrant de complexités. Et tous ne semblaient pas savoir ce qu'ils voulaient. Oui, non, peut-être. De véritables girouettes ! Il est vrai cependant que son panel de statistiques étaient relativement réduit, puisqu'il se limitait à... deux individus, Philibert et ce grand neko. Un sourire furtif passa sur son visage. Quel manque de professionnalisme ! Il résista un instant à se saisir d'un stylo soudain décidé à prendre des notes sur tout cela et à observer si cela se confirmait sur un plus grand nombre. Etudier le comportement neko... c'était là une idée bien stupide !

- Tiens tiens... et que fais-tu de l'estime des tiens que tu perdrais à te promener à mes côtés ? Apparemment, tu es plus égoïste que tu ne souhaites l'admettre, prêt à abandonner les grands principes dont tu m'as rabattu les oreilles pour profiter un peu des petits plaisirs que tu pourrais te voir offrir !

A peine avait-il commencé à parler, qu'il s'était écarté de l'hybride. La créature n'était pas stupide, mais il n'était pas nécessaire de rester à porter et de risquer qu'un coup de colère soudain ne l'atteigne !
Un sourire taquin, un sarcasme amusé, Motoo ne cachait en rien la distraction du soudain changement de position de l'hybride. Ses propos avaient certainement tout d'une provocation et d'une méchanceté gratuite, mais, aussi étonnant que cela aurait pu paraitre, c'était bien loin d'être le cas. Contrairement à ce qu'il pouvait laisser penser, le scientifique comprenait parfaitement que la réjouissance d'une sortie sans risque au milieu des humains, d'une liberté, toute relative soit elle, de la perspective des possibles amusements de la ville puissent faire oublier un instant toute logique et tout sérieux à un neko si réfléchi, si raisonnable ayant été privé de tout cela.
Egal à lui même, il continua cependant tout aussi cinglant et dur, affichant toujours ce sourire narquois et provocateur.

- Bien alors allons nous amuser en ville ! Cette maison et les tiens peuvent bien attendre ! De toute façon, je n'ai rien ici qui pourrait nous aider à nettoyer !

Son téléphone était déjà en train d'appeler une société de taxi quand il eut fini de parler. Pourtant, tout désinvolte qu'il semblait après avoir bravé l'hybride qui pouvait tenter de l'écraser à tout instant, il restait cependant, plus par habitude que par réel sérieux, prêt à esquiver la colère du puissant neko. Enfin... au moins le premier coup tout du moins !


[HRP :Mieux vaut tard que jamais, en espérant que ma réponse te plaira !]

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joueuse la plus rapide de l'ouest ! ☆


avatar


Nombre de messages : 856
Maitre de : Nous même!
Hybride de : La liberté!

MessageSujet: Re: Une nouvelle façon de pensée [pv Ryoko (et autres invités surprises ?)   Dim 21 Aoû 2016 - 13:54

J’arque le sourcil à la mention de l’estime que me porteront mes semblables. En même temps, qu'ai-je comme choix réellement? Ce que je m'apprêtais à faire venait peut-être majoritairement à l'encontre de mes semblables. Mais je me connaissais, j'étais plus pro négociation que pour l'attaque et l'anéantissement des humains. Et puis, cet humain me tendait une perche que je ne pouvais ne pas saisir. Il m'apporterait des informations et des contacts que je ne pourrais pas avoir sinon. Et toujours dans le but de retrouver le hunter qui m'a capturé, et bien faillit nuire à ma petite sœur, je me devais de continuer. Ils se connaissaient, lui et le chasseur, et donc je peux rester à l'écoute de ce qu'il fera, si cet humain de malheur m'aide bien sûr.

- L'estime? Peut-être se poseront-ils la question sur le pourquoi je suis avec toi, mais il y aura bien une raison qu’ils comprendront plus tard. De plus, en me promenant avec toi, je m'affiche ouvertement, n'est-ce pas? Quel beau moyen pour mes semblables de me retrouver rapidement. On a peut-être ces écrans afficheurs dans nos maisons, mais il y en a plein en ville. Et comme tu es un scientifique passablement bien connu, alors ils n'auront pas de mal à me suivre, et à savoir que je vais bien, ce qui est mieux que de ne pas savoir du tout. En cherchant un peu, et avec de la chance, ils sauront me trouver, et nous pourrons communiquer. Et puis, s'ils n'aiment pas me voir ainsi, c'est leur problème. C'est moi qui…

J'allais dire commande. Mais me rattrape. Passer pour un hybride somme tout normal, d'accord. Savoir que je suis le commandant – en apparence certes – mais le commandant ne sera pas m'être utile. Je soupire. Ce que cela peut -être compliqué parfois d'être hybride!

- Enfin quoi, ne t'embête pas pour moi, je m'occuperai des miens, toi, occupe-toi des tiens, et ça s'arrangera. Quant aux petits plaisirs, je te vois bien mal m'offrir de l'argent sur un plateau d'argent. Je ne pourrai donc que vivre du strict minimum que tu te permettras de m'offrir. Quant aux restes, je vais être honnête, si je puis en mettre de côté pour les distribuer à mes compagnons, je le ferai. Tu pourras ainsi dire que tu as contribué à la richesse des nekos… J'ajoute avec un sourire. Certes, amusons-nous en ville…

- Au fait. Pourquoi appeler ces taxis au lieu d'avoir ta propre voiture… ce n’est pas un peu étrange venant d'un scientifique connu et… passablement riche, à en voir le manoir derrière moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Nombre de messages : 3390
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: Une nouvelle façon de pensée [pv Ryoko (et autres invités surprises ?)   Lun 22 Aoû 2016 - 17:56

L'hybride se défendit vaillement contre les critiques du scientifique. Motoo l'écouta attentivenement, un petit sourire amusé aux lèvres. Le neko s'arrêta brusquement avant de reprendre, suggérant quelque secret, mais il ne releva, pas plus qu'il ne relança la discussion sur ce sujet et celui de ses compagnons, même si celle-ci aurait pu être amusante. Il aurait bien le temps de le faire plus tard après tout ! Et mieux valait garder quelques billes pour la suite ! Il pianota sur son téléphone pour commander un taxi qui ne tarderait pas à venir.
Il fronça légèrement les sourcils et haussa les épaules à la question de l'immense créature, lui tournant le dos pour rassembler ses affaires, répondant désinvolte :

- Je n'ai jamais aimé conduire !

Ce n'était pas loin de la vérité. Et depuis qu'il savait conduire, ses seuls déplacements l'amenaient généralement dans un état où il n'était guère conseillé de conduire. Il avait les moyens, oui, alors autant laissé les autres conduire à sa place ! Une voiture avec chauffeur ? Il avait bien assez des employés du laboratoire et des paparazzis pour aller conter ce qu'il faisait aux supérieurs ou à sa famille pour ne pas s'enquiquiner d'un chauffeur indiscret.
Il se retourna vers l'hybride avec un sourire taquin.

- Pourquoi ? Tu comptes rester avec moi suffisamment longtemps pour obtenir les papiers nécessaires pour me servir de chauffeur ?

Dans la bouche de Motoo cela semblait n'être qu'une idée en l'air, d'autant qu'il commença tranquillement à remonter le chemin de la demeure en sifflotant, vers là où le taxi les attendrait.

- Allons nous amuser en ville !

Les nekos à leur demande de leur maitre pouvait obtenir le droit de conduire pour leur maitre et apprendre la conduite comme n'importe quel humain. Les personnes lambda semblaient préférer conduire eux même du fait des frais évident que cela engendrait, mais cela pouvait s'avérer bien pratique ! Une idée en l'air ? Pourtant...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Une nouvelle façon de pensée [pv Ryoko (et autres invités surprises ?)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle façon de pensée [pv Ryoko (et autres invités surprises ?)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle guerrière ! (privé Nuage d'ébène et les autres)
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty Neko :: 
RP : Tokyo
 :: Aux alentours de la ville :: Appartements et maisons :: Maison familiale des Murakami
-