Partagez | 
 

 [SPEED-EVENT] La grande loterie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage


avatar


Nombre de messages : 7

MessageSujet: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Ven 22 Nov 2013 - 20:43

Citation :

Le premier speed event est lancé !
Pour un rappel rapide des règles :
- Pas de violence exagéré
- pas de hentaï/yuri/yaoi

et évidemment : pas de minimum de lignes !
Privilégiez des réponses courtes mais fréquentes à de longs posts sans fin !

Au sujet des lots : vous voulez gagner.... et gagner un lot en particulier ? Faites le savoir en mp Motoo
"C'est le grand jour ! Dans quelques minutes, des dizaines de personnes arriveront dans la salle du Tsubasa Palace où nous nous trouvons, dans l'espoir que leur ticket de loterie leur fasse gagner le voyage dont tout le monde rêve !

Le journal de Tokyo, l'office du tourisme Japonais et la société "PN in Air" ne se sont pas moqués des participants. Outre les lots à gagner, ils leur offrent une réception des plus spectaculaires ! Un immense buffet garnies de mets fins et succulents, du champagne et un décor très soigné ! Au centre de la salle se trouve l'immense maquette représentant une grande partie de l'archipel. L'ile principale, avec son  luxueux hôtel, reproduit dans ces moindres détails, avec sa piscine, ces terrains de tennis, son parc de jeu pour les enfants. La micro ville avec ses magasins de luxe et ses restaurants tenus par de grands chefs renommés, mais surtout, ses plages magnifiques. Sur les petites Iles de la maquette, on peut apercevoir les bungalows grand confort où pourront loger les plus aventuriers !
Pour continuer à nous faire rêver, les murs ont été décorés d'immenses photos de ces îles paradisiaques ! Difficile de ne pas avoir envie d'y aller ! En prime, chaque invité recevra une magnifique brochure, contenant des photos de l'archipel et des renseignements sur les différents services présents sur l'Ile. Plusieurs sociétés, dont la compagnie aérienne "PN in Air" seront présent sur l'occasion pour répondre à toutes les questions des participants.
Nous devrions aussi avoir la chance de rencontrer monsieur le maire ainsi que le ministre du tourisme à l'origine de ce programme de rêve qui a aboutit à la création de l'Archipel.

N'oublions pas de parler du point central de cette réception ! Les personnes qui vont bientôt arriver viennent toutes dans l'espoir de gagner l'un des nombreux voyages à gagner !
Le premier lot est un séjour d'une semaine dans la suite royale de l'hôtel Neko Paradise, petit déjeuner et diner inclus, ainsi que le vol en première classe sur "PN in Air", sans oublier le carnet qui permettra au grand gagnant de bénéficier gratuitement d'un grand nombre d'activités !
Du second au 5e prix, les gagnants partiront pour une semaine de rêve dans l'hôtel Neko Paradise, petit déjeuner inclus, ainsi que le vol en seconde classe sur PN in air
Du 6e au 8e prix, les gagnants pourront profiter de la tranquillité des iles Bungalow pendant une semaine après un vol en seconde classe sur "PN in Air"
Les gagnants des 9e et 10e prix partiront pour un week-end dans l'hôtel Neko paradise, vol en seconde classe sur "PN in Air"

Êtes vous l'heureux chanceux propriétaires d'un des 10 tickets gagnants ?
Vous le saurez bientôt... Ah les premiers invités arrivent !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Ven 22 Nov 2013 - 23:07


    C'est insensé, fou, dingue... Et je le sais ! Comment ai-je seulement pu... Moi qui n'osais à peine sortir dehors sous peine d'être accablé par les regards réducteurs, je dirais même plus, inquisiteurs de la populace, trop occupée à énumérer mes nombreux défauts physiques et mentaux pour aller gratter la couche de graisse et découvrir un homme sensible, doux et aimant... Mais je m'égare, foutreciel ! Les faits sont là : j'étais actuellement au Tsubasa Palace. En tant normal, je pense bien que je me serais allégrement fait botter les miches et jeter dehors, mais j'avais fait des efforts ! J'avais pris ma douche mensuelle et semblait presque présentable malgré les quelques gouttes de sueur qui perlaient sur mon front et que j'étalais maladroitement avec le dos de ma main. Une grande loterie était organisée dans le but de faire connaître les nouvelles îles paradisiaques que les nekos peuvent fouler. C'est un grand pas pour eux, j'en étais conscient. Avec un peu de chance, ils pouvaient être désormais amenés à voyager et ne seraient plus uniquement destiné à rester cloué au plancher des vaches ! Je me trémoussais dans la salle, intéressé par les diverses maquettes avant de finalement l'apercevoir. De mon vivant, je n'avais jamais rien vu de tel. Il était d'une telle beauté... C'était un abrégé des merveilles des cieux et il illuminait la pièce de sa présence si délicieuse. Je sentis comme des nuées de papillons battre dans mon estomac tandis que ma vision se brouillait sous la vague de plaisir qui s'insinuait en moi. Des étoiles se mirent à danser devant mes yeux tandis que mes pas se faisaient incertains, dû à la certaine fébrilité dont j'étais soudainement atteint. Je déglutis péniblement, encore sous le choc tant il irradiait. J'approchais finalement de lui, doucement mais surement, sentant les douces effluves qui émanaient de lui de mieux en mieux... Il était... Le plus beau buffet que j'avais vu de toute ma vie.

    DAYUUUUUM, DAYUUUUUUUUUM, DAAAAAAAAAAAAAAYUUUUUUUUUM !

    Je n'en revenais toujours pas, si bien que je m'inclinais honorifiquement à ses pieds histoire d'adresser quelques prières au créateur d'un tel chef-d’œuvre. Puis rapidement, je revenais à moi et me redressais péniblement pour l'observer plus en détail. Il était composé d'une variété impressionnantes de plats aux savoirs classiques, mais ne vieillissant jamais ou au contraire, à des mets plus exotiques les uns que les autres. Je saisissais quelques petits amuses gueule que j'enfournais rapidement. Et là. Mouthgasm. Peu m'importait le résultat du tirage de la loterie. Peu importait si je n'étais pas parmi les 10 vainqueurs. Je n'y croyais pas de toute façon, ma vie n'était qu'une succession d'emmerdes toutes plus dures les unes que les autres pour moi. Mais pour me consoler... Lui était là. Mon bien aimé.

    Le buffet.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Nombre de messages : 2983

MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Sam 23 Nov 2013 - 16:47

Vite ! Vite ! La soirée devait déjà avoir commencé depuis quelques minutes, et mister Salinger ne pouvait se permettre de perdre plusieurs précieuse minutes. Comme on dit, le temps c'est de l'argent ! Et en l’occurrence, les prix à gagner le faisait baver d'envie et de jalousie. Mettons nous d'accord : travailler au black, ça rapporte pas mal, mais pas assez pour se payer de superbes voyages comme ceux proposés par cette loterie ! Il s'y voyait déjà... soleil éclatant, transat moelleux, jolie fille en bikini, cocktails... Vite ! Pas de temps à perdre, hors de question d'abandonner ces lots au premier abruti venu !

Emmett esquissa un sourire carnassier : il prévoyait bien de rafler le plus de billets possible, histoire d'augmenter ses chances et d'être sûr de gagner ! A ces fins, il avait toute une liasse de billets colorés dans la poche intérieure de son veston, au cas où il devrait soudoyer quelqu'un...

Enfin ! La belle, la précieuse porte du Tsubasa Palace ! Le jeune anglais s'y précipita comme une furie et s’engouffra à l'intérieur sans prendre garde à un pauvre citoyen qu'il venait de bousculer sans même lui accorder un regard.

Même pas essoufflé (il avait au moins ça pour lui !), le neko hunter balaya rapidement la vaste salle du regard. Ouf ! Il n'y avait pas encore foule. A part un gros qui s’empiffrait déjà au buffet, les convives n'étaient pas encore arrivés, et la distribution des billets n'avait pas encore débuté. Emmett se retint d'entamer une danse de la victoire : il avait encore toutes ses chances !

_________________
RP en cours:
 

Chibi:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Dim 24 Nov 2013 - 22:22

- Mais va-t-elle se décider à accélérer le pas ?!

À à peine deux pas derrière "mémé", j'imitai le rictus qui déformait sa bouche. D'une traite, je remontai la lanière de mon gros sac en cuir et ne pus m'empêcher de soupirer alors qu'elle continuait à râler, s'adressant cette fois-ci à Keiichi dont elle se servait comme d'un déambulateur, pendue lourdement à son bras.


- Et toi Keiichi, ne va pas si vite ! Tu sais très bien que mes jambes ne sont pas aussi longues que les tiennes !...
Mais quelle mégère !! Pensais-je en renâclant un peu trop fort, ne faisant que relancer son éternelle complainte. Tirant sur les deux attaches pendouillantes de mon casque en l'enfonçant d'autant plus sur mon crâne, je fermai la marche alors que nous étions sur le point de pénétrer tous trois l'enceinte du Tsubasa Palace.

Obaba-sama nous y avait "traîné" avec pas mal d'avance par rapport à l’horaire indiqué dans le journal. Idée fixe bien ancrée dans le fin fond de sa caboche, elle s'était mis en tête de gagner le gros lot et s'y voyait déjà... Keiichi et moi-même ne pouvions maintenant que prier pour qu'elle gagne au moins l'un d'eux, ne préférant même pas imaginer l'humeur exécrable qu'elle aurait les semaines à venir si nous revenions bredouilles... Mais personnellement, je n'étais pas là pour ça, loin de là !!

Fourrant ma main dans l'une de mes poches, mes doigts se refermèrent sur le petit morceau de papier que Keiichi m'avait découpé quelques jours plus tôt. Tout ce que je voulais, c'était me présenter pour le poste d'hôtesse de l'air publié par "PN in Air" à l'occasion de l'ouverture au grand public de ces nouvelles archipels. Mon CV n'étant pas spécialement des plus vendeurs, je mettais donc mis en tête - bien que mémé ait tenté de m'en dissuader, à croire que l’entêtement, c'est de famille ! - de me présenter directement auprès des responsables, persuadée que justement, je serais un peu plus convaincante qu'une simple feuille quasiment blanche !

Le nez en l'air, j'entendis Keiichi tenter de détourner l'attention de mamie alors que, de sa main libre, plaquée dans son dos, il me pointait du doigt la direction opposée qu'ils étaient en train d'emprunter. Je souris bêtement et, ricanant intérieurement, je fis plusieurs grands pas sur le côté plus ou moins discrètement... Et ne quittant des yeux le duo, je ne vis pas arriver l'individu pressé qui n'avait pas du faire plus attention à moi alors qu'il me heurta de plein fouet... Et sur le cul, littéralement, je le regardais s'éloigner en le fusillant du regard.


- Mais tu n'es vraiment pas sortable ma pauvre fille !

Tentative d'évasion lamentablement échouée. Je maudis l'idiot qui s'était tiré sans même s'excuser et, resserrant ma poigne sur mon sac contenant le tailleur que je souhaitais mettre avant de rencontrer les agents de la compagnie, je me releva et rejoignis les deux autres. Les yeux pétillants d'admiration sur les clichés et les maquettes exposées, je paraissais tout de même bien plus sage que Mémé qui elle, s'extasiait bruyamment sur tout et n'importe quoi.

Après un rapide tour des lieux, nous arrivâmes - non sans que Mémé se permette de lancer des piques sur les rares présents - devant un immense buffet. Ma cible était alors en ligne de mire, bien que légèrement changée en attendant de pouvoir m'extirper de l'influence du dragon tandis que je salivais d'avance en voyant à un peine un mètre de moi une énorme corbeille de donuts au glaçages colorées.  

Et, au moment où j'étais sur le point de me saisir de l'un d'eux que je percutai quelqu'un à mon tour... Même si pour le coup, je me demande encore comment j'ai pu ne pas le voir arriver celui-là !
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Nombre de messages : 82
Maitre de : Ma gamelle :3
Hybride de : plus grand monde

MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Lun 25 Nov 2013 - 21:39

La neko avait suivi Missy comme un gentil petit toutou euh minou, les videurs à l’entrée avaient probablement estimé que ne pas faire une scène face a la "propriété" supposée de la grand même était meilleur pour la tranquillité de la salle. La neko avait décidé d'être sage... Elle ne devait pas courir pas grimper pas ... Manger? La nourriture lui titillait les narines... Discrètement elle se détacha de son entourage pour s'approcher du buffet. Il y avait petit fours qui fleuraient bon l'anchois... Quand elle travaillait bien au labo, elle avait droit a un anchois. Une fois, elle avait eu plus qu'elle n'avait de griffes sur une patte!
Elle ne voyait pas d'anchois mais elle allait bien gouter, d'autant que la neko qui s'occupait du service fut soudainement très accaparée par la réorganisation des tranches de jambon cru. Elle allait en saisir un quand soudain on la heurta dans le dos.


Meow!

Elle tourna sa bouille en direction du choc, prête a détaler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Nombre de messages : 628

MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Mer 27 Nov 2013 - 12:51


-Ma maîtresse est malade. Elle a malheureusement était atteinte d'une gastro. Vous savez, les épidémies de virus, ça ne pardonne pas.

Madoka regarda le videur de face, prenant soin de lui envoyer un regard calme, posé. Comme une vraie petite néko domestique. Ce qui comptait, c'était que personne ne se rende compte du coup qu'elle avait préparée. Elle avait d'abord pris soin de mettre en place de faux papiers avec un bon type au marché noir. Les papiers étaient soigneusement rédigé, le subterfuge pourrait durer toute la soirée, d'après le gars. Donc, elle pourrait passer la soirée au Tsubasa Palace, en se faisant passer pour la néko domestique d'une certaine madame Akane Reira. Un bon mixte entre le nom de famille de son créateur et de sa première maîtresse. Elle tendit une feuille qui était censée être rédigée et par le médecin et par sa maîtresse, qui stipulait que les informations dites par Madoka étaient vraies.

Apparemment, le videur n'était pas très futé, puisqu'il acquiesça, approuvant la paperasse administrative.

-On a besoin de ton collier, néko. Dit-il avec mépris, comme si le fait qu'elle avait un collier et le fait qu'il n'en avait pas le rendait supérieur.

Elle tendit son cou. Son collier, ce n'était pas vraiment le sien, c'était celui de sa meilleure amie. Qui n'était plus de ce monde en ce moment même. Après avoir été bidouillé par le trafiquant du marché noir, le collier était au nom de Takahashi Megurine, néko de la dite Akane Reira. Le videur passa un petit appareil sur le collier, qui scanna les informations.

-Entre, la petite.

Madoka se retint plusieurs fois de fiché un coup de poings à la face du grand videur. A la place, elle lui sourit en murmurant un "merci" qui sonnait naïf, avant d'entrer dans le grand palace. Un palace chic, remplis de monde, et surtout d'humains. Des humains qui auraient mieux fait de ne pas venir par ici. Madoka fera en sorte qu'ils ne s'en sortent pas comme ça. Elle était vêtue d'une belle robe rouge, et portait un sac qui allait avec. Dans lequel il y avait une bonne vieille bombe. Ca allait bientôt faire boum dans les toilettes pour humains, et ceux qui s'y trouveront y passeront.

Elle se cogna soudainement à une petite néko lorsqu'elle se dirigea vers le buffet, qui prise de panique, se retourna, attendant des reproches.

-Peace, ma soeur. Dit-elle à voix basse en lui faisant un petit clin d'oeil, avant se glisser dans la foule.

Sous des regards mauvais de gens qui n'avaient pas l'air d'aimaient les nékos, elle se saisit d'une assiette, pris une cuillère et servit du caviar, et ajouta une sauce qui lui paraissait bonne. Elle croisa le regard d'un gros type assez étrange, qui était vraiment prêt à se jeter sur la bouffe. Elle ressentit des frissons de dégoûts, et se dit qu'elle avait bien fait de se rebeller.


_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Mer 27 Nov 2013 - 14:20

Une grande loterie ! Une grande loterie ! Bon oki, gagner un voyage sur une Ile paradisiaque ne me servirait strictement à rien. Même si je parvenais à récupérer les billets, je me voyais mal me pointer à l'aéroport "Bonjour ! Mon maitre est malade, mais il veut que je partes sans lui !", oui mais biensûr. Mais... Une grande loterie quoi ! Ca pouvait être drôle quand même non ? Puis au pire, ils avaient annoncé une grande fête avec plein de choses à manger, plein de choses à boire, plein de poches à vider... Ben oui quoi, je n'allais pas juste y aller pour m'empiffrer de choses que je retrouverais très certainement dans les frigos de mes hôtes involontaires !
J'avais d'ailleurs trouvé chez certains quelques billets de loterie, peu, car apparemment, ils n'en avaient pas vendu beaucoup chez les marchands de journaux. Très certainement pour attirer un maximum de badauds à leur sublime fête ? Tant mieux ! cela ferait plus de poches à vider si je m'ennuyais !

J'étais resté un moment assis sur le toit d'en face, à observer les gens qui rentraient dans le fabuleux hôtel. Dans les premiers, j'avais noté un gros bonhomme, une vieille acariâtre accompagnée de deux nekos et d'une fillette, un type louche et apparemment pressé - on avait dû oublié de lui dire que la fête durerait toute la soirée - et une neko, que le videur avait regardé de la tête au pied, scanner et tout le touintouin. Apparemment, se présenter seul n'était pas le meilleur choix. Mais le monde commençait à arriver, il était temps pour moi d'entrer en scène ! Je descendais donc de mon toit, rajustais un peu mon boa et m'approcher de la foule qui commençait à arriver. Choisir une personne de bonne famille, facilement identifiable, avec une touche d’excentricité avec laquelle je me marierais à merveille. La suivre, ni trop près, pour ne pas attirer son attention, ni trop loin, pour bien paraitre avec elle. La suivre avec assurance, mais les yeux baissés. Au moment de passer devant le videur, j'ai bien senti une hésitation chez lui : m'arrêter pour vérifier mon identité et risquer de froisser une riche personne ou me laisser passer sans rien dire. Il choisit la deuxième option et au moment de passer la porte je dus me retenir d'éclater de rire tellement cela avait été simpliste

A l'intérieur, je m'éloignais de ma maitresse du moment dont je n'avais plus l'utilité pour visiter un peu l'endroit. Je m'arrêtais sur la maquette, par dessus laquelle je me penchais pour en observer tous les détails. C'était criant de réalisme et... je rêvais soudainement d'y être : un peu d'exotisme dans mes cambriolages, ça pouvait être amusant ! Je sortais les billets de loterie que j'avais glané par ci, par là, m'approchant un peu de l'endroit où ils allaient vendre d'autres billets bientôt, sans même prêter attention au type pressé que j'avais repéré du toit et que mon boa frôla. Je fulminais un peu : je n'avais pas prévu d'acheter de nouveaux billets - aucun intérêt pour un neko tel que moi - mais j'avais maintenant furieusement envie d'en acheter d'autres !
Bon, après tout... ce n'était pas les poches qui manqueraient pour trouver de quoi en acheter !
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Nombre de messages : 82
Maitre de : Ma gamelle :3
Hybride de : plus grand monde

MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Mer 27 Nov 2013 - 23:59

La neko inquiète fourra le petit four dans sa bouche de peur qu'on le lui enlève avant de se rendre compte que la personne avait des "oreilles" et probablement une queue. Elle se tortilla un peu pour essayer de vérifier, inconsciente du fait que si elle avait été humaine, essayer de voir se fesse aurait êté plutôt mal vu . Elle inclina la tête de côté  et ses pupilles s'agrandirent un peu, une mince ligne de ténèbres dans deux grand disque céruléens. Perplexe elle répondit après avoir avalé le petit four.

Pas sœur... Sœurs...

Elle chercha ses mots dans son vocabulaire limité exprimer ce qu'elle voulait dire

Loin?

Était-elle stupide, ou mal éduquée, difficile a dire. En tout cas, la concision de sa réponse était plutôt due au fait que sa physiologie n'était pas très bien adaptée a la parole.  En fait sa voix aurait été moins contrainte dans les ultrasons, juste après la limite de l'oreille humaine. Sa voix avais plus de corps pour les nekos que pour les humains. La dite neko, s'était déjà mêlée a la foule

Elle semblait se tenir éloignée des hommes et le neko qui entra ne semblait pas faire exception, en fait, elle se hérissa a son arrivée. Pour la neko, sa se voyait surtout sur la queue et par le fait que sa chevelure venait de prendre du volume.

A ce moment la son humaine, voulant se servir dans le buffet la percuta. Cette fois, ce ne fut pas un air inquiet, mais une bouille joyeuse et rassurée. Le contact social n'était pas trop une capacité de Fumei, en tout cas elle semblait moins esclave que complice de sa maîtresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Ven 29 Nov 2013 - 23:04

J'hésitai à râler façon mémé ou bien à m'excuser tandis que je faisais volte-face pour me rendre compte de la personne que je venais de percuter. Et mes lèvres s'étirèrent d'elles-même alors que je croisai le regard pétillant illuminer la petite bouille de la neko.

- Oh Fumei, Fumei !! - m'écriai-je, tellement jouasse que j'en oubliai complètement de m'excuser - Dis-moi est-ce que tu connais : CA ?! 
Sans même lui laisser le temps de rétorquer quoi que ce soit, je me jeta une bonne fois pour toute sur le panier contenant les sublimes pâtisseries, en saisit une sans prêter plus d'attention au parfum et me planta devant Fumei, m'agenouillant devant elle en lui fourrant le dit-donuts quasiment dans la bouche.

- On ne peut pas dire qu'on a vécu sans en avoir jamais goûter un ! Alors ?! Qu'est-ce que tu en penses ?!?
Je ne la quittais pas des yeux, un air béat rendant probablement mes traits parfaitement idiots ; mais trop contente de partager quelque chose avec elle que, les autres, et bah je m'en fichais pertinemment.
C'est alors, un peu tard sans doute, que je me rendis compte que sa crinière semblait un peu plus hérissée qu'à la normale. Je me penchai légèrement, toujours accroupie devant elle, l'expression devenue un peu hagard, tandis que mes yeux suivaient le balancement bien plus saccadé qu'habituellement de sa queue.


- Tu as le droit de ne pas aimer hein !... - Lui dis-je d'un ton qui se voulait rassurant, ma paume se posant sur le dessus de son crâne -
Je suis désolée si j'ai été un peu brusque ! Est-ce que ?...
Je n'eu pas le temps d'achever ma phrase que mon regard fut attirer par... Une chose rose.


Dernière édition par Missy Ô le Mar 3 Déc 2013 - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Nombre de messages : 3387
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Sam 30 Nov 2013 - 23:58

Il n'était pas là pour gagner à la loterie. Il n'avait d'ailleurs acheté aucun billet et n'avait pas l'intention de le faire. Il était uniquement là  pour l'image du laboratoire auprès du public. Evidemment, on lui avait demandé de faire son possible pour rester correct, ce qui, avec le nombre de nekos présents, n'était pas une recommandation inutile.

- Trouver du bon personnel aujourd'hui est devenu terriblement compliqué ! Tenez, la dernière : une des hôtesses de l'air a démissionné sous prétexte que les chambres de personnel sur l'Ile n'était pas assez luxueuse !

Motoo n'écoutait les propos du directeur générale de la compagnie de PN in air que d'une oreille distraite. Ecouter se plaindre un riche homme d'affaires, rendu encore plus riche grâce au monopole officiellement acquis pour le transport des visiteurs de l'archipel ne le passionnait guère. Il balaya d'un regard tout aussi distrait l'assemblée tout en sirotant son verre de champagne.

- On ne demande pourtant pas la lune ! Juste du personnel motivé ! Bon évidemment, il faut que les hôtesses aient le physique de l'emploi ! vous imaginez si on engageait... je sais pas moi ! Tiens quelqu'un comme ce type là ! Ce ne serait pas sérieux !

Motoo suivit la direction pointé par le riche homme en train de se gausser, tombant sur un américain... tout ce qu'il y a de plus typique.

- Par le plus grand hasard, vous ne connaitriez pas quelqu'un qui pourrait convenir ?

Elle lui ressemblait en tout point. Cette silhouette frêle qui semblait plus fragile qu'elle ne l'était, cette peau blanche qui ne faisait que ressortir la couleur or de ses cheveux ondulées avec lesquels il s'amusait durant les longues soirées passées avec elle, ces soirées avec "son ami gay" comme elle disait pour le taquiner. Elle le connaissait bien en fait, car même s'il appréciait les relations sexuelles avec les deux sexes, les échanges avec les femmes ne l'avaient jamais emballer. Mais avec elle, c'était différent.
Elle avait même le même entrain qu'elle, cet enthousiasme communicatif qui ne la lâchait jamais. Mais elle avait aussi cette même assurance qu'avait son père dont elle tenait aussi ces yeux légèrement bridées.
Un très léger sourire s'était dessiné sur le visage du scientifique qui s'était figé en la découvrant, elle, leur fille. Sourire qui s'effaça immédiatement lorsqu'une vieille femme aigrie s'était interposé entre elle et lui, brisant cette vision du passé, lui interdisant d'un simple regard froid et dur de ne serait-ce qu'envisager d'entrer en contact avec cette enfant.
Madame Ôta. Il lui avait donné deux raisons de le haïr : il avait présenté à son fils l'occidentale qui allait devenir sa femme et il les avait encouragé à quitter le pays pour vivre pleinement leur amour et son rêve : l'aviation. La vieille femme n'était pas vraiment méchante, mais ne s'était jamais remise de l'accident d'avion qui lui avait enlevé son si cher époux. Et malgré sa haine pour l'occidentale qui lui avait enlevé son fils ensuite, elle devait malgré tout tenir à la jeune fille pour s'interposer ainsi.

- Monsieur Murakami ? Monsieur Murakami !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar


Nombre de messages : 82
Maitre de : Ma gamelle :3
Hybride de : plus grand monde

MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Dim 1 Déc 2013 - 0:55

La neko ouvrit la bouche pour miauler une réponse quand sa maitresse lui mit un donut chocolat à la bouche. Elle resta un moment a l'écouter parler, les yeux plongés dans ceux, béats, de la blondinette. La notion de maitresse/esclave était floue dans sa tête... La vieille dame avait bien essayer de le lui expliquer, mais elle n'avait pas compris un traitre mot de ses récrimination. Alors, elle était restée bien sagement assise montrant qu'a défaut de comprendre, au moins elle écoutais. Aussi ne se sentait elle pas particulièrement obligée d'aimer. Pourtant, après quelques instants, la pâtisserie se mit a bouger et la partie a l'air libre se réduit petit a petit jusqu'à avoir totalement disparu.

Donut? Bon!


Fumei se lécha les lèvres pour en retirer le chocolat, avec un air plutôt satisfait. Puis elle donna de coups de sa langue rapeuse sur le visage de l'adolescente.

Quand elle vit du coin de l’œil que la vieille dame barrait le passage a une personne la neko sous prétexte de jeux lui tourna autour pour se placer entre eux aussi.


Donuts, aime Missy?

Elle fronça les sourcil. Ça ne sonnait pas bien...

Ny-ah, Missy aime donuts?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Mar 3 Déc 2013 - 22:54

Mes yeux quittèrent l'étrange animal à la fourrure chatoyante.

Je n'étouffa pas mon rire lorsque Fumei me lécha le visage malgré que ce genre de réaction ait quelque chose de troublant. Les nekos n'étaient pas de simples animaux - je le savais bien, ils étaient tous aussi pensant que vous et moi - et les traiter de la sorte serait bien trop cruel... Mais son comportement me rappelait bien plus celui d'un chaton affectif ou encore celui d'un chiot joueur. Et je ne pouvais m'empêcher de rentrer dans son jeu.

Je me calmai légèrement, fou-rire s'atténuant en légers gloussements amusés et, la voyant commencer à me tourner autour, je la suivis du coin de l’œil et fit volte-face en me relevant. Je lui tirai la langue, gamine, et m'esclaffai de nouveau en réponse à son erreur pour finir par m'attendrir devant son expression perplexe.


- Oui, j'adore ça !! Tu en veux un autre ?
Je me penchai à nouveau au-dessus du panier et d'une main lui en proposa un nouveau alors que de l'autre, j'en menais un à mes lèvres. Je m'immobilisai en balayant rapidement la salle d'un regard et aperçue mémé un peu plus loin. Je tira une légère grimace et déglutis avant de soupirer longuement sans la quitter des yeux.

- Je sais pas si c'est le mieux à faire mais... - J'hésitai tout bonnement à "fuir" pour être tout à fait franche ; mais si nous disparaissions trop longtemps, il valait mieux pas pour nous qu'elle le remarque et fulmine en nous cherchant partout. Je tiquais. - ... Kfff... Viens ! On va aller voir Obaba-san, lui faire savoir qu'on est là et disparaître aussitôt ! - lui dis-je en lui adressant un clin d'oeil complice - Je me demande où est Keiichi d'ailleurs ?...
Je tendis ma paume à la Neko pour qu'elle s'en saisisse en l'invitant à me suivre et traversa rapidement les quelques mètres qui nous séparaient de Mémé, cherchant distraitement où avait bien pu passer Keiichi. Une fois à ses côtés, j'adressais un sourire à la vieille femme... Un peu crispée certes en remarquant que sa tête était aussi rouge qu'une bouilloire prête à déborder d'eau bouillante.

- Obaba-san, on est !... Vous ?... Quelque chose ne va pas ?... - J'osa suivre son regard alors qu'elle m'ignorait de plus bel en ronchonnant. Sourcil haussé, j'étais plutôt curieuse de voir ce qui pouvait bien la mettre dans un tel état... Autre que moi !
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Nombre de messages : 3387
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Mer 4 Déc 2013 - 0:22

Le fait que l'homme parle tout seul n'avait pas semblé l'ébranler. A vrai dire, il n'avait pas semblé le remarquer du tout. Son regard suivit celui de Motoo et tomba sur la jeune fille, à la fois exotique et nippone.

- Ohhh ! Oui elle serait parfaite ! Vous la connaissez ? C'est une jeune fille sérieuse ?

Il n'attendit pas la réponse du scientifique, l'entrainant vers l'employée parfaite : l'exotisme de l'occident légèrement nipponne pour rassurer les passagers. Motoo fut tellement surpris qu'ils avaient déjà parcouru les quelques mètres les séparant de la jeune fille - et de la vieille femme aigrie - avant qu'il ne puisse esquisser une tentative de résistance.
La grand-mère semblait proche de l'explosion en le voyant s'approcher. Elle aggrippa le bras de Missy, probablement décidé de l'éloigner rapidement de l'homme qu'elle tenait pour responsable du départ de son fils. Cependant, le directeur général de la "PN in air" semblait vivre dans une autre réalité et ne tint pas plus compte de la réaction de la grand-mère que de celle de Motoo ou que du monologue qu'il avait tenu. Il s'adressa directement à sa future employée, comme il l'avait lui même décrété, en lui tendant la main.

- Bonjour ! Je suis monsieur Shippo ! Directeur générale de la florissante compagnie aérienne "PN in Air" ! Je suis enchantée de vous rencontrer...

Il n'attendit pas de réponse de la jeune femme, mais se tourna vers le scientifique d'un air de lui demander "Vous m'avez dit qu'elle s'appelait comment déjà ?", semblant presque ignorer qu'il ne lui avait même pas dit s'il la connaissait. Motoo resta à fixer la jeune fille. Sa réponse sembla presque plus un murmure lointain.

- Missy...

L'homme de la PN in Air reprit aussitôt, sans laisser quiconque réagir.

- Enchantée Missy ! Comme je l'expliquais à notre ami commun, je cherche des personnes sérieuses et motivées pour travailler avec nous et il me semble que vous répondez parfaitement à l'ensemble de nos critères ! Seriez vous intéressez ?

Lorsqu'il se tut enfin, laissant l'opportunité à ses interlocuteurs de se défaire de sa présence envahissante, la grand mère de Missy réagit immédiatement, envoyant le contenu de son verre au visage de Motoo en lui crachant l'interdiction de s'approcher de la jeune fille, et refusant dans la foulée la proposition du directeur avant de tenter d'entrainer sa petite fille loin de ces hommes peu recommandable.

- Ne t'approche pas d'elle ! Elle n'est pas intéressé ! Viens Missy ![/color]

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar


Nombre de messages : 82
Maitre de : Ma gamelle :3
Hybride de : plus grand monde

MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Mer 4 Déc 2013 - 23:18

La sauvageonne acquiesça aussitôt et reçut un nouveau donut, cette fois, elle le prit à la main. L'autre étant monopolisée par sa maîtresse... La neko aimait ça. Elle émit un ronronnement persistant.

En fuir? A vu trous dans sol... Moi peut attrape...

Un oreille dressée l'autre a la perpendiculaire, elle cherchait le mot. Ne trouvant pas, elle poursuivit

Moi peut attrape skwiiis, plein dessous...

A la mention de la grand mère, le ronronnement cessa...


Ababa, danger... Elle colère!

Il est vrai que la grand mère faisait peur et que ce n'était pas elle qui lui donnait a manger... Même si elle était persuadée de l'avoir vu faire semblant d'ignorer ses quelques passages pour chaparder des fruits dans la corbeille pour Missy et elle l'autre jour. La sauvageonne avait pris l'habitude de se cacher  dans ces périodes du coup elle connaissait a peu près les humeurs de la vieille dame...

Pourtant elle fut menée par une Missy surexcitée comme a son habitude. La neko s'herissa aussitôt en voyant l'homme sa queue en était toute ébouriffée. Pourtant elle faisait des efforts pour garder la queue basse et les oreilles droite. Quand la vieille dame tira Missi en arrière. La neko croyant a un danger physique pour sa maîtresse  se plaça sur le chemin sans pour autant montrer de style d'hostilité. En fait la neko fit comme la vieille dame lui avait enseigné: Elle s'inclina profondément en signe d'excuse (bien qu'elle n'ait pas tout a fait saisis le sens du mot). Il semblait que ça permettait d'éviter que les gens s'énervent. Puis elle revint vers la blondinette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Nombre de messages : 628

MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Jeu 5 Déc 2013 - 12:16


Madoka goûta à un macaron en regardant toujours les autres invités. Ses oreilles se dressèrent, mais elle contrôla les mouvements de sa queue lorsqu'une succession d'évênements pour le moins étrange se déroulèrent sous ses yeux. D'abord un néko aussi sauvage qu'elle qui se faufilait avec souplesse dans la foule. Il avait vraiment un air louche qui n'inspirait pas vraiment confiance, surtout avec ses horribles vêtements roses.

Mais ce qui la dérangea le plus fut la néko d'il y avait cinq minutes qui se mit à gigoter partout autour de ce qui devait être sa maîtresse. Un coup d'oeil un peu plus loin permis à Madoka de voir que la source de toute cette agitation était une vieille dame qui allait exploser de colère. C'était des affaires d'humains assez futiles, mais pourtant la néko s'intéressait à ces mouvements. Elle fit quelques pas et se retrouva derrière un couple d'humains qui parlaient du goût du vin, un peu derrière la néko qui avait surtout des traits félins et sa petite maîtresse blonde.

Elle croqua une nouvelle fois dans son macaron à la framboise en écoutant et observant le groupe. Ils avaient quelque chose d'amusant dans leur comportement, c'était assez comique. Et puis elle voulait savoir pourquoi cette vieille était en rogne.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Ven 6 Déc 2013 - 2:35

À peine eus-je remarquée les deux hommes - sans pour autant réellement croiser le regard de l'un d'entre eux - qu'ils s'avançaient déjà d'un pas précipité dans notre direction. Le premier avec peut-être un peu plus d'entrain que le second d'ailleurs mais je dois avouer qu'une fois que le duo nous fit face, faisant d'autant plus grincer le dentier d'Obaba-san, je ne compris pas grand-chose à ce qui se déroula ensuite !

J'avais déjà du mal à digérer que le premier se présente en tant que directeur de la société PN in Air ; alors lorsque le second souffla mon prénom dans un murmure dont je n'arrivais pas à comprendre l'émoi, j'en restai parfaitement stupéfaite. Oubliant presque les raisons de ma venue ici en ignorant le directeur, je jaugeai l'inconnu, sourcils froncés, lèvres légèrement entre-ouvertes et tête à demi penchée sur le côté, le reste de mes traits se refermant dans une moue de totale incompréhension.

Mes doigts resserrèrent légèrement leurs étreintes sur ceux de Fumei alors que je m’apprêtais à questionner l'homme blond aux regards qui me paraissait tout aussi paumé que le mien lorsque mes paupières s'écarquillèrent complètement. Obaba-san venait de lui jeter sa boisson à la figure. Gênée, même honteuse en me rappelant du "titre" de son compagnon, j'étais sur le point de formuler des excuses lorsque à nouveau je fus coupé par Obaba-san, sa poigne me tirant un hoquet mêlant surprise et douleur légère.
- Ne t'approche pas d'elle ! Elle n'est pas intéressée ! Viens Missy !
Toujours plus ou moins sous le choc, je fus incapable de toute réaction lorsqu'elle m'emmena avec elle et, marchant à reculons, je sentis mes doigts glisser de la paume de Fumei. Mes pupilles elles, s'affolaient de panique alors que mes yeux ne discernaient plus que la silhouette des deux hommes qui s'éloignaient. Et c'est lorsque je vis le directeur nous tourner le dos, probablement occupé à s’inquiéter de l'état de son collègue, ami, compagnon... Oh qu'est-ce que ça peut faire ?! J'étais en train de perdre une occasion en or !!!

Je commençai à me débattre tant bien que mal, cherchant à tout prit à me libérer.
Lâche moi !! - m'écriai-je en me retournant vers Obaba-san - Pourquoi tu as fais ça ?! T'es complètement malaaa...
Sans même me répondre, elle tira sur mon bras et faillit me faire perdre l'équilibre, me lançant un regard à faire pâlir un mort. Paniquée, je me retournai et balayais d'un regard tout ce qui m'entourait.

C'est alors que je vis Fumei se frayer un chemin parmi la foule alors qu'elle s'était excuser silencieusement à notre nom. Et une idée me vint. Stupide, qui ne fonctionnerait probablement pas, ne ferait qu'empirer l'état de la vieille mais tant pis.
- FUMEI ! On joue à "Chat-Caché" et c'est TOI qui a la BOMBE !! - M'écriais-je sans pour autant hurler.
Quelques jours plus tôt, alors que je passais l'après-midi avec pour seule compagnie la petite Neko, nous avions joué à un mix du "cache-cache" et du "loup" version Cat's. Certes, ce sont des jeux pour gamins, mais on avait bien rigolé.. Et si elle s'élançait avec autant de force qu'elle ne l'avait fait à ce moment-là, elle n'aura aucun mal à me faire tomber pour de bon. Ce qui aura, je l'espère, pour conséquence de faire lâcher prise Obaba-san... Et qui sait, la faire tomber avec moi ?


Dernière édition par Missy Ô le Ven 13 Déc 2013 - 18:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Nombre de messages : 82
Maitre de : Ma gamelle :3
Hybride de : plus grand monde

MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Sam 7 Déc 2013 - 19:49

La neko interpellée par sa maitresse se tourna vers elle avec une bouille interrogative. Elle voulait jouer a "chacaché"? La neko fit une bouille perplexe elle ne s'y attendait pas, mais ce fut avec le sourire que la neko prit son élan et galopa. On peut dire ce qu'on veut mais la neko fit des efforts visibles pour éviter les gens et les objets, rien ni personne ne fut renversé dans son slalom bondissant. Puis, la voie libre elle bondit sur sa maîtresse, lui collant même un coup de langue le nez.
Puis la neko blêmit. Bien que la vieille dame ait fini par lâcher Missy, celle-ci avait tout de même été déséquilibrée. La sauvageonne, elle bondit sur ses pattes pour empêcher la vielle dame de se faire mal. Elle réussit de justesse a la rattraper, réduisant involontairement la marge de manœuvre de la jeune fille, mais avec la meilleure volonté du monde... Elle devait toujours obéir à sa maitresse toutefois, le jeux continuait et pour être honnête elle n'avait pas trop l'intention d'être présente quand la vieille dame reprendrait ses esprits...
Elle galopa vers la fenetre qu'elle ouvrit et, prenant appuis sur le chambranle elle s'élança à l'assaut de la façade. Les chats aime les lieux en hauteur c'est bien connu... Tous ce qui put se voir de l'intérieur était sa queue disparaitre et plus tard quelques feuilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Nombre de messages : 3387
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Dim 8 Déc 2013 - 12:58

- Cette femme a du caractère ! Si elle avait quelques années de moins...

Motoo s'était éloigné vers le buffet sans plus écouter ce riche bonhomme. Heureusement, car il n'aurait probablement pas suivi les conseils de sa supérieur s'il avait entendu l'homme pensif se demandait à voix haute si la jeune fille avait le même caractère.
Pensif et ne pouvant s'empêcher de jeter des coups d'oeil vers la jeune Missy, il entra sans le vouloir dans un conséquent bonhomme qu'il n'aurait pas dû ne pas voir. Contrairement à ce qu'il aurait fait d'habitude, Motoo s'excusa platement avant de saisir quelques serviettes pour essuyer le champagne que la vieille aigrie lui avait jetée à la figure.

BOMBE. Motoo se retourna vers Missy en se demandant ce qu'il se passait avant de voir débouler la neko. Une femme, qui n'avait pas plus saisie ce qu'avait dit la jeune fille se mit à hurler hystérique :

- UNE BOMBE ! IL Y A UNE BOMBE !!

_________________


Spoiler:
 


Dernière édition par Murakami Motoo le Dim 8 Déc 2013 - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Dim 8 Déc 2013 - 13:37

Je m'ennuyais déjà. J'avais entre aperçu une petite engueulade entre des humains. Sans aucun intérêt. Leur histoire ne m'intéressait pas. Mon ouï était cependant pas mal attiré par la voix d'une neko présente, mais que je faisais tout pour ignorer.
Je m'étais dirigé vers le buffet pour grignoter un peu, décidé à attendre patiemment le tirage. Sagement sans faire de vague. Enfin, décidé... jusqu'à ce qu'une blondasse se mette à hurler et une neko à traverser la salle en courant avant de sortir par la fenêtre tandis qu'une femme se mit à hurler histérique.
Chatcaché ? Jouer et courir après la neko vers les toits ou... rester sagement à attendre le tirage ? S'amuser comme un chat ou... s'ennuyer avec les humains en supportant leur parfum étouffant et leurs cris stridents ? Evidemment que la question ne se posait absolument pas !

- Je joue aussi !

J'avais hurlé avant de m'élancer à sa poursuite, mais avec bien moins d'attention qu'avait montré ma partenaire de jeu : qu'est-ce que j'en avais à faire si un vieux bonhomme se retrouvait avec un plateau de petits fours écrasés contre son costume à plusieurs centaines de milliers de yen ? Ou si le type pressé se retrouvait le cul par terre ? Ou si le gros bonhomme qui se goinfrait au buffet se retrouvait sur le buffet parce que j' avais pris appui sur lui pour gagner du temps ? Je n'en avais absolument rien a faire ! La seule chose qui me fit ralentir, l'hybride à la robe rouge que je heurtais, faisant tombé son sac en m'agrippant pour me retenir. Je feulais en grommelant et me redressait sans autre égard pour ma semblable pour rejoindre au plus vite la fenêtre où je disparus, à la suite de ma partenaire de jeu improvisé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Dim 8 Déc 2013 - 22:04


    Le goût des toasts. Le goût des toasts dont la fraicheur me rappelait le divin instant où les dernières neiges deviennent aqueuses et laissent place à de beaux tapis de verdures d'où fleurissent de timides fleurs qui n'en finissent pas de quitter leurs formes de boutons pour aussi éclore sur les fines branches des arbres doucement balayées par un doucereux zef promenant avec lui les délicieuses effluves émanant des fleurettes.

    Le goût de la salade. Le goût de la salade, semblable au brûlant soleil d'été. Celle-là même qui vous surprend de par les légumes gorgés de soleil qui lui confère un goût d'une puissance insensée. Des tomates cerise qui explosent en bouche, des bouchées de fromage enrobées d'une panure couleur d'or, à la sauce, délicatement relevée et dénuée de toute amertume, ne laissant qu'un goût légèrement épicé dans la bouche et bien d'autres.

    Le goût de la poêlée. Le goût de la poêlée de champignons servie dans d'élégants ramequins qui fleuraient bon les balades champêtres de l'automne qui se créait une palette de teintes du vermeille au jaune profond en passant par un troublant orange. Qui sentent bon la terre après la pleut, la froideur sous-jacente de l'hiver qui ne tarderait pas à arriver et qui rappelait l'allure de certains troncs d'arbres humides au crépuscule de la fin de leur vie ou bien d'autres dont les racines plongeaient et s'enchevêtraient avec une certaine étrangeté dans les tréfonds de la terre, y puisant toute l'eau et tous les minéraux nécessaires au maintien de leur vie. Le souvenir d'un animal au détour d'un bosquet, qui figé, vous considère tel un prince, la tête haute et le regard droit. Puis il se trahit en bougeant légèrement la tête, quittant de ce fait son état de statue avant de s'enfuir sans que vous puissiez y faire quelque chose.

    Le goût des bouchées glacées. Le goût des bouchées glacées au bon goût de fruits qui vous volent un long frisson tel une tranchante brise d'hiver. La sensation de la glace qui s'écrase ou qui simplement fond contre le palet et vous emplis la bouche d'un délicat coulis. Le souvenir des batailles enfantines qui se jouaient les jours de neige. Des mères qui étouffent leurs chérubins en les emmitouflant sous mille couches de vêtements et qui les regardaient partir en les couvant du regard, certes inquiètes, mais aussi prise d'une délicate nostalgie qui leur arrachaient un sourire au seuil de la porte de leur maison, chaude et accueillante.

    Toutes ses saveurs, toutes c...


    WHAT DA HELL ?


    Ni une ni deux, j'étais projeté contre la table. Je n'avais pas bien eu le temps de comprendre ce qu'il venait de m'arriver ni comment cela s'était passé. Moi qui m'étais fait poète devant ce sublime buffet, façon Rémy de Ratatouille. Bon, j'avais CERTES inventé pas mal de souvenirs... Pour ne pas dire tous... Parce que j'étais allergique au pollen comme pas possible, je ne sortais pas au printemps. Parce que le soleil, c'est chaud, ça brûle et ça me fait transpirer comme un porc, je ne sortais pas l'été. Parce que l'automne, il commence à faire froid et que j'avais pas de forêt à côté de la maison, de toute façon les forêts m'angoissaient, je ne sortais pas à l'automne. Et parce que pendant l'hiver, j'étais le souffre douleur de mon frère et des enfants des voisins qui me faisaient bouffer de la poudreuse si je mettais le pied dehors, je ne sortais pas l'hiver... Doux pathos.


    ANYWAY

    Le fait est que, je m'étais éclaté contre la table et fait valdinguer une bonne partie des plats. Evidemment, comme je n'étais qu'une énorme masse de graisse, à moi seul j'avais réussi à soulever la table du côté opposé à celui où j'étais tombé. Quelques plats avaient donc dévalés jusqu'à moi, me salissant par la même occasion. Un peu contrarié, je cherchais du retard le fautif après m'être relevé et épousseté, sans grand succès. C'est alors que cela se passa. Pour ma défense, j'ai vécu dans un pays en proie au terrorisme pendant près de 17 ans, où porter une arme à la ceinture est chose normale et où des lycéens en manque de sensations fortes et de Call of Duts' décident d'aller fusiller leurs compagnons lycéens histoire de dire. Ma réaction était de ce fait totalement normale. Totalement. Normale.

    J'avais sauté par terre avec la grâce du pélican, me poussant difficilement avec les pieds jusque dessous la table pour plaquer mes mains sur mes oreilles et crier comme une jeune fille au concert d'un boysband stupide. Sauf que pour moi, c'était Badgad. Vous situez Ruby Rhod du Cinquième élément ? -C'EST TROP GREEEEEEN !- Certes, le film datait de plus d'une cinquantaine d'années... Mais tout d'même, un classique ! Et bien, je criais à peu près comme lui après avoir entendu une femme crier à la bombe. Je n'étais plus rien, je n'avais plus la notion du temps et de l'espace au point de ne même plus voir les autres autour de moi. Je n'étais plus que l'ombre de moi-même, en total panique. Mais pourtant triste. J'essayais de penser à une personne que j'aimais vraiment, à qui je voudrais dédier mes dernières pensées avant de mourir.

    Et ce fût du saucifflard.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Nombre de messages : 82
Maitre de : Ma gamelle :3
Hybride de : plus grand monde

MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Lun 9 Déc 2013 - 8:10

La sauvageonne était partie a l'assaut de la façade. Le bâtiment un peu ancien offrait toute sorte de prises. Mais dès qu'elle put elle sauta sur un arbre et l'escalada bien plus vite qu'elle ne l'aurait fait sur la façade. La neko avait clairement été fabriquée dans le but de les rendre rapide physiquement. Aussi montrait elle une certaine habilité pour se déplacer sautant de l'arbre à la façade puis de balcons en balcons. Ses mouvements n'étaient pas gracieux. En fait, ils étaient plutôt moches, mais ils démontraient une diabolique efficacité...

Lorsqu'elle atteint enfin l'escalier extérieur pour les incendies. Elle n'eut plus aucun mal pour galoper jusqu'au toit... Une fois là elle se camoufla dans l'interstice entre un panneau publicitaire et son bâti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Nombre de messages : 628

MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Lun 9 Déc 2013 - 11:32



La jeune fille appela la petite néko sauvage en criant qu'elle avait une bombe. Ce qui fut le début de la fin. La néko courut et bondit sur sa maîtresse sans bousculer les autres, mais l'espèce de machin rose en fit beaucoup trop. C'était certes un néko, tout comme elle, mais il lui manquait sérieusement de maturité. Et trop, c'en était trop. Lorsque l'autre néko plus chat qu'humaine poussa la petite blonde et se fraya un chemin pour quitter l'hôtel de luxe, une dame pas très futée eut la charmante idée de crier qu'il y avait une bombe. Les humains qui surveillaient l'entrée commençaient maintenant à se masser dans l'hôtel, et bientôt ils allaient fouiller les invités. Y compris son sac, qui contenait la bombe.

Le néko rose bonbon la bouscula, et la renversa au sol. Madoka feula, et tous les poils de son corps s'hérissèrent instinctivement. Le sac rouge se renversa par terre, et ce qui devait être la bombe se glissa hors du sac et roula au sol, juste à côté du buffet, auquel le gros type de tout à l'heure se retrouvait étalé comme un boeuf indien. Autour d'elle, les humains paniquaient, et les videurs de l'entrée avaient du mal à contenir les autres. Elle marcha discrètement jusqu'au buffet, put atteindre la bombe. Il était trop tard, elle ne pourrait pas l'enclencher dans les toilettes pour humains. Alors elle l'enclencha là, comme ça, et la glissa sous le buffet. Elle explosera dans exactement cinq minutes, et le gros type qui avait fondu la table du buffet en deux serait accusé d'être l'auteur de cette tentative d'attentat à la bombe, du moins jusqu'à ce que les empreintes prouvent le contraire, mais d'ici là elle ne sera plus visible aux yeux des humains. Et à cause de son congénère rose, son plan avait faillit tomber à l'eau.

Maintenant, elle devait régler les comptes des deux fugitifs. Elle se leva, et pour tirer sa révérence lâcha un cri de panique avant de se faufiler rapidement parmi la foule d'humains, et de se glisser dehors. Elle aperçut le néko rose - il n'avait pas choisi les bonnes couleurs pour ses vêtements, il était l'opposé du mot "discrétion"- et se lança à sa poursuite.
Qu'allait-elle faire ? L'étrangler avec sa grande écharpe rose bonbon serait peut-être une belle façon de lui montrer l'étendue de sa bêtise.


_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Lun 9 Déc 2013 - 22:53

C'était qu'elle était rapide la bestiole ! Mais je n'allais pas la laisser filer comme ça ! Lorsque je m'arrêtais ma queue se balançait avec l'excitation du chat qui chasse la souris. La féline était encore plus agile que moi et cela ne rendait le jeu que plus amusant. Tous mes sens étaient focalisés sur l'hybride... Tellement que tout le brouhaha derrière nous ne m'atteignait absolument pas.
Je sautais de balcon en balcon à sa suite, mon écharpe ne me gênant plus tant j'y étais habitué, et une fois sur le toit... elle avait disparu de ma vue. Je fermais les yeux et me fier à mon odorat et à mon ouïe pour m'aider à trouver la bonne direction. La coquine s'était arrêté. Je bondissais à côté du panneau pour mieux lui hurler !

- Trouvé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Mar 10 Déc 2013 - 17:33

Je ne suis décidément pas devin. Finalement, mon idée avait plutôt bien fonctionné... Un peu trop d'ailleurs. Je suis peut-être sans cœur, mais sur le coup, ce n'était pas tant voir mamie se vautrer royalement qui me retourna les sangs – de plus, sa chute venait d'être amortie par Fumei ! - mais c'était bel et bien lorsqu'une parfaite inconnue se mit à beugler une alerte à la bombe. Et l'hystérique, dans son début de course folle, avec un cri à vous percer les tympans, entraîna bien plus de foule que je ne l'aurais cru sous une pluie de bouffe façon mauvais dessin animé... Les Japonais, un sang-froid extraordinaire ?! Mais quel est le con qui m'avait dit ça ?!!

Prise à mon tour par la panique, je tentais désespérément de calmer les gens, hurlant à qui voulait bien l'entendre qu'il n'y avait rien à craindre... Ouais... Je me cassais la voix pour rien quoi !

D'un regard, je balayai la salle des yeux, traversé par des gens « de la haute » avec - pour les 3/4 - des têtes effroyables, carrément à faire peur, visages tordus par la leur d'ailleurs, de peur.... Et c'est là que je vis le directeur, à quatre pattes, se faufilant entre les jambes qui ne le percutaient pas... Ce n'était peut-être pas le bon moment pour lui donner mon CV après tout... Mes lèvres entre-ouvertes s'étirèrent dans un sourire en coin, tout aussi craintif que gêné alors que je restai planté là, à côté de mémé allongée sur le sol, face contre terre, finalement tombé dans les vapes... What?!
Volte-face, je me retourne et m'agenouille, m’apprêtant à saisir la carcasse de mamie, à mon tour devenue hystérique.
NANNY ?! NANNY !!! REVEILLE-TOI NANNY !! MEURT PAS OBABA-SAN !!
Sur mes joues commencèrent à perler de grosses larmes, jusqu'à ce que je la vois se tortiller au sol, se dirigeant vers l'un des coins de la salle en évitant étonnamment bien les personnes qui couraient autour...
Mais t'as pas finis de râler oui ?! C'comme à la guerre ! Rampe ou crève ! KEIICHII !!
Ah bah non... En fait elle allait plutôt bien, elle... Je restai parfaitement con à la regarder se mouvoir version Rambo du 3ème âge, ne bougea pas plus lorsque Keiichi déboula, l'aidant à se relever pour finalement la porter à bout de bras, et n'eut qu'un léger sursaut lorsqu'il m'ordonna de me lever et de le suivre direction la sortie.

Petit moment d'hésitation, je me relève et remarque sa queue se balancer de haut en bas, furieuse... Mais... Où est passée Fumei ?!

Encore une fois c'est la panique, je me retourne et cherche ma complice, honteuse de l'avoir presque oubliée. Je ne la voyais plus et finalement, mes pupilles affolées se posèrent sur le buffet... Ou tout du moins, ce qu'il en restait. Violemment, je me défis de l'emprise de Keiichi lorsqu'il me saisit le bras pour m’entraîner avec lui, laissant échapper à parfait cri d'effroi en pensant qu'elle s'était surement planqué sous le dit-buffet où un homme faisant probablement cinq fois sa taille - voire plus... Mais restons correct tout de même - était étalé en jouant de ses cordes vocales... Mince, moi qui pensais que c'était la bonne femme...

Je m'élance, joues encore humide à la rescousse de l'inconnu, me saisissant de l'un de ses bras pour l'aider à se relever, horrifiée d'imaginer Fumei en-dessous...
- Monsieur, vous ne pouvez pas rester là !! BOUGEZ VOuus!..
Mon cerveau s'arrête, mes bras toujours enroulés autour de celui de l'homme, et c'est là que je la vis à moitié planqué sous le reste du buffet, une bombe, la vraie.
- Oh shit !!!


Dernière édition par Missy Ô le Ven 13 Déc 2013 - 18:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Nombre de messages : 3387
Maitre de : Officiellement Kaiin, officieusement personne.
Hybride de : Pardon ?!

MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   Mar 10 Déc 2013 - 18:04

Le temps de s'essuyer le visage et la salle semblait être en état de guerre. Le gros ricain hurlait à lui en percer les tympans sous la table, les gens se poussaient et se bousculaient pour arriver plus vite à la sortie, certains en étaient même à ramper ou à se faufiler à quatre pattes. C'était... pathétique.
Motoo serait sûrement rester là, loin de toute sortie et donc à l'abri de la folie de la foule, en soupirant du pathétique de l'espèce humaine, s'il n'avait pas aperçu Missy à deux pas de lui. Elle tentait apparemment de soulever le gros tas hurlant. Sans savoir pourquoi elle faisait cela, il vint lui apporter son aide sans la moindre hésitation, attrapant le bras du type terrifié.

- Allez, on se lève elle a dit ! On se secoue et on montre à la jeune fille qu'en dessous toute cette graisse y a un homme, un vrai !

La délicatesse et les mots gentils d'encouragement et de motivation.... ce n'était pas trop le truc du scientifique. Entendant la jeune fille et suivant son regard, il aperçut un truc noir qu'il ne put distinguer correctement.

- Qu'est-ce que c'est ?


_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [SPEED-EVENT] La grande loterie !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[SPEED-EVENT] La grande loterie !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mandats pour la Grande Loterie du Comité des Fêtes
» [Event] La Grande Loterie de Noël !
» [ANNIVERSAIRE]Grande loterie - Dùralas a un an !
» Grande Loterie Power Ball
» ? speed dating (event #1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pretty Neko :: 
Amis et détente
 :: Corbeille :: Events et fiches d'infos diverses
-